Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 16 Juin, 2020 dans Voyage Voyager | 0 commentaire

Tout savoir sur le port de cigarette électronique en avion

Tout savoir sur le port de cigarette électronique en avion

Chaque année, plus de quatre milliards de personnes voyagent en avion. Que ce soit pour le travail ou les vacances, les gens adorent profiter du ciel amical. Cela inclut beaucoup de vapoteurs. Ce qui pose la question, pouvez-vous amener une cigarette électronique dans un avion ? La réponse est oui. Mais cette réponse n’est pas sans restriction ni nuance. Et les compagnies aériennes individuelles peuvent varier. Néanmoins, nous couvrirons les règles pour voyager avec sa cigarette électronique.

Les cigarettes électroniques à l’étranger

En France comme dans la majorité des pays européens, les cigarettes électroniques sont très courantes et les passagers peuvent donc transporter ces articles dans leurs bagages sans problème. Les passagers ne sont cependant pas autorisés à se munir de leur e-cigarettes dans leurs bagages enregistrés, et ne sont plus autorisés à utiliser l’appareil dans l’avion car il est interdit de fumer. Les États-Unis suivent les mêmes règles, la TSA interdisant les cigarettes électroniques et les appareils de vapotage dans les bagages enregistrés. Ils peuvent cependant être transportés dans la cabine de l’avion tant qu’ils ne sont pas utilisés.
Pas partout a les mêmes règles qu’en France ou aux États-Unis. Par exemple, dans les pays suivants, il est illégal de vapoter, alors ne prenez pas de cigarettes électroniques avec vous lorsque vous voyagez dans ces pays : Argentine, Brésil, Suriname, Uraguay, Venezuela, Brunei, Cambodge, Inde, Indonésie, Philippines, Singapour, Vietnam, Égypte, Seychelles, Jordanie, Liban, Oman, Arabie saoudite, Tadjikistan, Émirats arabes unis, Lituanie, Panama
En outre, il existe certains pays où l’utilisation du vapotage est restreinte, par exemple, l’utilisation du vapotage avec de la nicotine peut être illégale, ou l’importation ou la vente est illégale. Si vous voyagez dans les pays suivants, assurez-vous de vérifier les réglementations pour vous assurer de vous conformer.
– Certaines régions de l’Australie ont des lois strictes sur l’importation de nicotine liquide,
– A Hong Kong, Nicaragua, Malaisie, Panama et en Afrique du Sud, vapoter avec de la nicotine liquide illégale
– En Turquie Il est illégal d’acheter et de vendre des cigarettes électroniques, mais vous pouvez emporter et utiliser vos propres appareils

Passer par la sécurité

Passer la sécurité avec une cigarette électronique, un réservoir, du liquide et des batteries est généralement rapide et facile. Cependant, les agents prennent soin d’examiner les appareils électroniques. Une partie de nos conseils pour voyager comprend la coopération totale avec la sécurité. Dites-leur s’il s’agit d’une vape à la nicotine, d’un stylo aux huiles de CBD, quoi que ce soit ouvert et honnête.
Nous vous conseillons également de décomposer l’appareil en composants. Par exemple, retirez le réservoir du mod et facilitez l’inspection de votre équipement de vape. De plus, nous vous recommandons d’utiliser un étui de transport pour vape. Il garde votre équipement de vape ensemble et vous permet également de stocker votre vape en composants, ce qui facilite l’inspection. En bref :
– Soyez respectueux et coopérez pleinement avec les agents de sécurité.
– Soyez ouvert et montrez votre appareil vape.
– Séparez le mod et le réservoir à présenter pour l’inspection de sécurité.
– Utilisez un étui de transport pour votre équipement de vape.
– Rangez les piles dans un étui de transport pour piles
– Conservez les batteries et les chargeurs avec d’autres appareils électroniques tels que des ordinateurs portables.

Peu-on vapoter dans l’enceinte de l’aéroport ?

En attendant la confirmation de votre vol, vous ressentez l’envie de vapoter ? Bonne nouvelle, le vapotage est autorisé dans le terminal de plusieurs aéroports. Cela est tout à fait possible à condition de respecter les zones fumeurs et non-fumeurs. Vous ne pouvez donc pas vapoter n’importe où au risque d’être sévèrement réprimandé. N’hésitez pas à demander à un responsable de l’aéroport l’espace pour fumeur. Prévoyez également tout le temps qu’il faut pour sortir votre appareil de vos bagages, l’assembler, le désassembler après usage et le ranger dans vos bagages.

Source : Article voyager avec son e-cigarette

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *