Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 19 Juil, 2019 dans Voyage Voyager | 0 commentaire

Le slow travel, ce qu’il faut savoir sur ce concept de voyage

Le slow travel, ce qu’il faut savoir sur ce concept de voyage

Le « slow travel » traduit comme voyage lent est un mode de voyage en passe d’être une pratique populaire. Il s’agit d’un type de voyage qui vise à profiter de chaque instant d’une manière moins rapide que le voyage classique. L’idée générale c’est donc de prendre le temps de découvrir. Cette tendance promet des vertus remarquables. Pour vous permettre d’en savoir plus, voici ce qu’il y a à savoir concernant ce concept de voyage dans ce post.

En quoi consiste le « slow travel » ?

Actuellement, nous vivons dans un monde où la vitesse et la technologie dominent. De ce fait, un bon nombre de personnes ont cette envie de vivre dans un monde un peu ralenti. Elles ont un grand besoin de ralentir et de vivre la vie comme elle va et comme elle vient. Justement le principe du concept « slow travel » est de permettre à ces gens de voyager plus lentement.

Ce mode de voyage incite les voyageurs à ralentir afin de combattre le stress de la vie moderne et rapide d’aujourd’hui. Un retour aux sources y est donc envisageable, sans parler de la possibilité de voir de près la réalité du monde, des gens et de l’environnement qui nous entourent. Peu importe la destination choisie, le « slow travel » doit permettre un rapprochement de la vie sociale d’un lieu et profiter plus de l’expérience que les activités.

Prendre une pause un instant avec le « slow travel »

Le slow travel s’avère être une alternative accessible pour casser la routine et profiter d’une bouffée d’oxygène, loin de l’environnement que nous vivons quotidiennement. Différent du circuit de vacances classique, le slow travel procure un état d’esprit privilégiant l’aspect qualitatif du voyage. Les voyageurs auront en effet l’occasion de découvrir la faune, la flore et la culture en fonction de leur rythme sans aucune contrainte.

Ils pourront prendre le temps de respirer un bol d’air pur tout en échangeant avec les locaux durant les rencontres, ou encore se familiariser avec la nourriture locale. Sans oublier l’opportunité de se fondre parfaitement dans l’environnement et d’en faire partie, le temps de leur périple. Ce sera une pause permettant d’égayer son existence.

Des moyens de locomotion, d’hébergement et de restaurations simples

Afin de vivre sereinement le « slow travel », certains moyens de transport sont à privilégier. Le train est par exemple une option à tenir en compte. Durant le trajet, les voyageurs profiteront d’un confort optimal. La relaxation sera au rendez-vous tout en admirant les paysages. D’autant plus que ce véhicule provoque moins de problèmes au niveau de l’écosystème contrairement aux avions et aux voitures qui émettent des gaz nocifs pour l’environnement.

Concernant certains déplacements, la moto et la voiture s’avèrent être de très bonnes alternatives, notamment pour disposer d’un itinéraire libre. Dans tous les cas, la marche à pied, le vélo et le chameau ou le cheval sont les moyens de transport réellement associés au tourisme lent. Ce qui permet d’apprécier les paysages dans leur splendeur d’autant plus qu’ils n’émettent aucun gaz à effet de serre.

Quant à l’hébergement en slow travel, notons la location d’une maison en milieu authentique. Sinon, les échanges de maisons ou le logement chez l’habitant sont aussi des options à favoriser. Enfin pour la restauration, il vaut mieux se tourner vers les restaurants prisés par les locaux. Il y a de nombreuses solutions pour vivre le « slow travel » comme il convient.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *