Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 5 Mar, 2019 dans Voyage Hôtels et Hébergements | 0 commentaire

Ecologiques et sportives, les vacances à vélo deviennent tendance

Ecologiques et sportives, les vacances à vélo deviennent tendance

La France compte en 2018 plus de 3400 prestataires estampillés « Accueil Vélo ». Il s’agit d’une marque nationale qui garantit un accueil et des services de qualité le long des itinéraires cyclables sur l’ensemble du territoire français.

Il n’y a pas que les hôtels qui puissent afficher cette marque de reconnaissance. Toutes sorte d’établissements sont concernés comme par exemple des réparateurs de vélo, des restaurants, une salle de spectacle ou même un réparateur de cycles local. Si on fait le compte, près de 2000 hôtels affichent désormais ce logo, environ 300 boutiques spécialisées dans le vélo et une vingtaine de restaurants.

Quels critères remplir pour être un accueil vélo ?

Un cahier des charges bien étudié doit être rempli pour espérer obtenir ce sésame. Citons notamment comme conditions de se trouver géographiquement distant de moins de 5 Km d’une piste cyclable reconnue, de disposer d’équipements adaptés (abri à vélos sécurisé, kit de réparation…) et d’être en mesure d’aider les cyclistes au quotidien : transfert de bagages, lavage et séchage du linge, location de vélos et accessoires…

Est-ce un marché porteur que d’accueillir des vélotouristes ?

Les hôtels, même de grande taille, qui s’y mettent sont nombreux ce qui est plutôt bon signe quant au devenir de cette filière touristique. A Épinal, par exemple, l’hôtel Mercure, l’hôtel Ibis et l’hôtel Kyriad font désormais partie des établissements Accueil Vélo.

De plus petits établissements y voient aussi une façon de développer leur clientèle en offrant une prestation différente. L’hôtel Marjane à Orléans a ainsi vu son trafic vélo augmenter substantiellement depuis qu’il a rejoint le mouvement. En contrepartie l’hôtel propose un service de box pour les vélos, un kit de réparation…

Nouvelle tendance : plus d’une dizaine établissements « Accueil Vélo » proposent des éco-hébergements le long de La Loire à Vélo : des tentes-bivouacs écologique sont facile à monter et démonter et sont constituées de bois et de toile.

Quelques chiffres sur le tourisme à vélo

La France est la seconde destination mondiale pour le tourisme à vélo juste derrière l’Allemagne, avec plus de 9 millions de séjours par an. Les étrangers représentant 25 % des touristes à vélo, dont une majorité d’Allemands, de Suisses et de Nord-Américains.

Les retombées économiques du tourisme à bicyclette ne font plus rire personne désormais. Au niveau national, le chiffre d’affaires de la filière est estimé à 2 Mds € soit 16 000 emplois à la clef. Les dépenses de ces touristes sont de 65 € par jour contre 55 € pour l’ensemble des touristes normaux. La touriste à vélo dépense donc plus que le touriste standard.

La croissance de la fréquentation des itinéraires cyclables a été de 14,5 % en 2016 et de 8 % 2017. Contrairement à une idée reçue, le tourisme à vélo se pratique en toutes saisons. 60 % de la fréquentation des itinéraires se fait au printemps et en été mais tout de même 40 % le reste de l’année, y compris en hiver.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *