Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 17 Juin, 2015 dans Voyage Bien-Être | 0 commentaire

Nos conseils pour s’hydrater intelligemment en vacances

Nos conseils pour s’hydrater intelligemment en vacances

Comme chacun sait, l’eau est indispensable à l’ensemble des processus vitaux. C’est un cycle permanent puisque 99 % de l’eau de notre corps est renouvelée en 50 jours. Qui plus est, la privation d’eau a des effets plus ou moins délétères sur les performances et conduit à une altération de l’humeur et de notre sensation de bien-être. Et pourtant nous sommes 80 % à ne pas nous hydrater comme il faut. Or en vacances, la chaleur, les efforts peuvent encore plus être source de problèmes. Voici 4 bons conseils à suivre pour boire avec sagesse.

En préambule, il est bon de se souvenir que plus de 65 % de notre corps est composé d’eau et qu’un adulte sédentaire en climat tempéré perd en moyenne 2,6 à 3 litres d’eau par jour. En plein été et avec un effort, c’est bien plus, surtout si vous vous lancez dans des randonnées de longue haleine ou des sports très toniques.

Le matin, il n’y a rien de plus sain que de boire un verre d’eau au réveil pour se nettoyer des toxines accumulées durant la nuit. C’est aussi une sorte de signal pour « mettre en marche » de façon douce votre organisme. Il ne faut pas oublier, si vous prenez la route, que le cerveau humain est composé d’une quantité importante d’eau. Si votre apport hydrique est trop faible, son fonctionnement sera altéré avec des conséquences immédiates : baisse de tension, fatigue et baisse de la vigilance au volant…

Dans la journée, si vous êtes habitué à boire des sodas, réduisez-en lentement la quantité et remplacez-le par du thé ou de l’eau. Les sodas et autres boissons caloriques et édulcorées par le sucre ont contribué à la progression de l’épidémie d’obésité et du diabète de type 2 depuis de nombreuses années. De plus, l’eau est la seule boisson naturelle ne contenant aucune calorie. Si vous souhaitez réévaluer vos apports journaliers en sucre et obtenir des conseils de rééquilibrage alimentaire, vous pourrez demander des conseils auprès de diététiciens qualifiés sur Therapeutes.com.

Règle n° 1 en vacances : Boire avant d’avoir soif

L’idéal est de boire quotidiennement 2 à 3 litres d’eau, ou leur équivalent (jus, bouillons, boissons chaudes) (1). Le thé vert par exemple est un excellent antioxydant et contribuerait à faire perdre du poids. Rappelez-vous également qu’il faut boire pendant l’effort, qu’il soit physique ou intellectuel, avant même d’avoir soif. Il faut donc prendre l’habitude de boire tout au long de la journée. Les études montrent d’ailleurs que la soif n’apparait qu’à partir de 2 % de déshydratation. Pensez aussi aux enfants qui sont plus sensibles à la déshydratation que les adultes. Selon l’âge, ils ne savent pas forcément reconnaître la sensation de soif et perdent une plus grande quantité d’eau par la peau.

Règle n° 2 pour les sportifs : Bien calibrer ses apports selon son effort

Tout le monde le sait, l’eau perdue sous forme de sueur doit être compensée afin d’éviter le risque de déshydratation. Un athlète de 70 kilos doit avoir perdu 1,5 litre d’eau pour avoir envie de boire. À ce stade, ces performances sont altérées de 20 %. Malheureusement, le facteur limitant la réhydratation reste les capacités d’absorption de l’intestin. Elles sont d’environ un litre par heure. Sachez qu’une bonne hydratation doit débuter trois heures avant la pratique sportive. Il est d’ailleurs recommandé aux gens qui font de l’entraînement intensif de prendre un litre d’eau supplémentaire par heure d’exercice. Dans la phase de récupération, vous pouvez privilégier les eaux plus fortement minéralisées et les bouillons, bio de préférence.

Règle n° 3 : Boire avec discernement

Si vous avez des problèmes d’hypertension ou rénaux, le mieux est d’éviter les eaux minérales qui contiennent de forts pourcentages de sels minéraux. Aussi, évitez quand il fait chaud de boire trop frais ou glacé, car cela peut entraîner des troubles digestifs et désaltère même moins bien qu’une boisson chaude. Avant de vous coucher, pensez à boire, car environ 90 % des crises cardiaques se produisent le matin et peuvent être minimisées si l’on prend un ou deux verres d’eau avant de dormir.

Règle n° 4 : Observer son urine

Sachez enfin que la couleur de vos urines peut être un très indicateur d’une bonne ou mauvaise hydratation. Par exemple, le jaune transparent, indique que vous faites les choses comme il faut, si elle est jaune un peu foncé, tout est normal, mais votre urine contient tout de même un peu trop d’urobiline, un grand verre d’eau ne serait pas de trop. Enfin si votre urine est jaune, mais trouble, cela peut être un signe d’infections urinaires. Et si elle est complètement transparente, cela peut indiquer que vous buvez beaucoup d’eau, voire un peu trop. Pour éviter de fatiguer vos reins, pensez à réduire votre consommation.

L’équipe éditoriale de therapeutes.com

(1) Dans son enquête de 2010 sur les Comportements et Consommations Alimentaires en France, le CREDOC a montré que près de 80 % des Français âgés de plus de 18 ans avaient des apports hydriques inférieurs aux recommandations de l’Autorité européenne de sécurité des aliments.

0 Commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Check-list de voyage pour passer des vacances sereines | 38000 Km - […] bonne alimentation ainsi qu’une bonne hydratation sont également conseillées pour vous éviter les mauvaises surprises. Sinon pensez toujours à…
  2. Nos conseils pour bien débuter en ski | 38000 Km - […] Ne jamais négligez votre alimentation quand vous pratiquez le ski. L’altitude associée au froid de l’hiver exigera plus d’apports…
  3. Bien préparer une randonnée en famille | 38000 Km - […] vous guette. En repas, prenez des féculents et des aliments suffisamment riches en protéines. Et tâchez de ne pas…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *