Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 21 Août, 2018 dans Voyage Italie | 0 commentaire

Découvrez la perle de la lagune vénitienne, Murano :

Découvrez la perle de la lagune vénitienne, Murano :

La petite île de Murano offre bien des trésors. Située à quelques kilomètres de Venise, l’histoire de l’artisanat verrier a pris source dans cette région, alors devenue une plaque tournante incontournable de l’industrie du verre. Qui sont les verriers de Murano ? Petite visite et conseils pour votre prochaine destination.

Le verre de Murano s’exporte aujourd’hui dans plus de 50 pays à travers le monde. C’est ici, à Murano, qu’est inventé le célèbre millefiori, faisant référence à un parterre de fleurs. Ces baguettes en cristal sont utilisées pour la réalisation de bijou mais aussi de presse-papiers.

Vieux de plus de mille ans, cet artisanat a évolué au fils des avancés technologiques et découverte des verriers désireux d’une qualité toujours plus pure.

Entre le XV et le XVIIe siècle, Murano est le plus grand centre européens de production de verre.

Le verre de Murano s’exporte non seulement dans les palais orientaux, mais aussi dans les églises, à travers l’Europe et l’Orient.

La petite île de Murano :

Située au nord de Venise, cette petite île fait seulement un kilomètre carré. Vivant principalement du tourisme, les voyageurs peuvent admirer en action la réalisation d’un maître verrier.

Mais pourquoi Murano ? Pour la petite anecdote, la plupart des verriers étaient installés à Venise avant le VIIIe siècle. À cause de nombreux incendies provoqués par les fours, les autorités de Venise ont décidé de faire déménager les verriers sur l’île de Murano.

À cette époque, l’activité verrière battait son plein avec plus de 300 fabriques différentes. Aujourd’hui, leur nombre s’est réduit à une quinzaine. De trente cinq mille habitants au Xve siècle, ils sont passés à cinq mille de nos jours.

Aujourd’hui Murano demeure une destination pour les touristes et amateurs d’art et de bijoux semblables. La réputation de Murano comme un centre de la verrerie est né quand la République de Venise, craignant le feu et la destruction de la plupart des bâtiments de bois de la ville, a ordonné verriers à déplacer leurs fonderies à Murano en 1291.

Le verre de Murano est toujours entrelacés avec verre vénitien. Muranais furent bientôt plus éminents citoyens de l’île. Au 14ème siècle, les fabricants de verre ont été autorisés à porter des épées, bénéficié d’une immunité de poursuites par l’État vénitien et ont trouvé leurs filles mariées dans des familles les plus riches de Venise. Bien sûr, il y avait un hic: verriers étaient pas autorisés à quitter la République. Cependant, de nombreux artisans ont pris ce risque et mis en place des fours de verre dans les villes environnantes et d’aussi loin que l’Angleterre, la France et les Pays-Bas. Muranais tenu un monopole sur la qualité de verrerie pendant des siècles, le développement ou le raffinage de nombreuses technologies y compris le verre cristallin, verre émaillé (de smalto), verre avec des fils d’or (aventurine), le verre multicolore (millefiori), le verre de lait (lattimo), et des pierres précieuses d’imitation en verre.

Aujourd’hui, les artisans de Murano sont encore emploient ces techniques centenaires, artisanat tout de verre d’art contemporain et des bijoux en verre de lustres en verre de Murano et des bouchons de vin. Aujourd’hui, Murano abrite le Museo Vetrario ou Musée du Verre dans le Palace Giustinian, qui détient l’exposition sur l’histoire de la verrerie, ainsi que des échantillons de verre allant de l’époque égyptienne à travers le présent jour.

Guide et astuces pour visiter Murano :

L’île de Murano se compose réellement de sept petites îles, et seulement deux d’entre elles concentrent toutes les activités. Elles sont reliées par un canal principal, le Canal Grande di Murano.

Murano n’est pas seulement célèbre pour sa verrerie, mais également grâce à ses jardins. À la grande époque, les princes étrangers venaient admirer la production. Ils pouvaient aussi se promener dans les jardins et se retrouvaient parmi les artistes, les poètes et les peintres.

Si vous partez de Venise, Murano est accessible en Vaporetto. Prenez la ligne 12, qui part des Fondamente Nove pour rejoindre Punta Sabbioni en passant successivement par Murano, Mazzorbo, Torcello, Burano et Treporti (et vice-versa).

Cela vous prendra 45 minutes pour arriver à destination, pour un coût de 7€ par personne.

Arrivé sur place, commencez par visiter les différentes boutiques sur la Fondamenta dei Vetrai. Nous vous conseillons de privilégier de petits atelier où vous pouvez découvrir un souffleur de verre en action.

Revers de la médaille, les touristes devenant plus nombreux et moins dépensiers, les producteurs fabriquent du « bon marché » …

Parmi les bonnes adresses :

  • Glass factory colleoni : une verrerie ouverte au public et animé par un passionné ! Vous pouvez par la suite vous faire plaisir en boutique
  • Ex Chiesa santa chiara : ce lieu à lui seul vaut le détour. Une véritable œuvre d’art, cette ancienne église entièrement rénové est un écrin de luxe pour ses artisans verriers.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *