Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 11 Août, 2016 dans Voyage Grande-Bretagne | 0 commentaire

Les quartiers branchés de Londres

Les quartiers branchés de Londres

Londres accueille chaque année des quantités impressionnantes de visiteurs originaires des quatre coins de la planète. La ville est riche en attractions, en monuments historiques, en restaurants et autres curiosités, ce qui lui confère un aspect très versatile : peu importe ce que vous aimez, vous le trouverez à Londres. Pourtant, au fil des années, cette destination est devenue une véritable machine à touristes : ces derniers affluent en masse, visitent Big Ben, Buckingham Palace,  font une visite en « double-decker » achètent deux ou trois babioles et repartent.

C’est bien dommage.

En effet, Londres grouille d’une activité « underground » beaucoup plus intéressante que les traditionnels « sight » que l’on montre au public non averti. Dans les années 70/80, par exemple, les mouvances Punk et Mods ont émergé des bas quartiers et ont pavé la voie pour les futurs mouvements avant-gardistes que nous connaissons aujourd’hui. Afin de découvrir le Londres caché, nous vous proposons un top 3 des quartiers branchés de la ville, bonne lecture.

Camden Town

Les plus aguerris des voyageurs affirmeront sans doute que Camden est aussi tombé en désuétude au niveau de la culture et de la vie alternative. Situé au Nord de la ville, facilement accessible en métro depuis le centre, ses rues sont effectivement remplies de touristes. Pourtant, dans les années 80, le quartier était un haut lieu de la culture Punk et Post-Punk en Europe : c’est d’ailleurs là où est née le groupe « The Clash ». Il reste tout de même à Camden ses devantures excentriques et ses étables converties en marché Géant. La vie alternative n’a elle, pas encore tout à fait disparue, avec des salles de concert immenses telles que l’Electric Ballroom ou des boites de nuits complètements déjantées telles que le KOKO. Un pub Brewdog (marque de bière alternative originaire d’Ecosse) vient également d’y ouvrir. Bref, passé son aspect très mainstream, on retrouve le caractère originel du quartier de Camden si on se donne la peine de chercher les bonnes adresses!

Brixton

Le quartier de Brixton est réputé pour être l’âme de la communauté afro-caribéenne de Londres. Il a effectivement accueilli un grand nombre d’immigrés pendant les années 40-50. Tombé en désuétude, il permettait en effet de se loger à moindre coût. Cette population amena avec elle sa vie, sa musique et ses traditions, ce qui lui donna une ambiance à la fois électrique et éclectique. Célèbre pour ses émeutes, il est aussi le quartier de naissance de la plupart des membres des Clash mais aussi de David Bowie. Aujourd’hui, on peut y retrouver de nombreux bar Jazz, tels que le Blues Kitchen, le Junction et des espaces de concert comme le « Upstairs at the ritzy ».
Personnellement, l’ambiance du quartier m’a tellement plus que j’ai décidé de me mettre au Rock/Jazz à la moitié de mon séjour. J’ai vite déchanté en voyant les prix affiché par les magasins de musique du centre et j’ai préféré commander une guitare en ligne chez Lordel Musique (une demi-caisse, comme celle jouée par le guitariste d’un groupe de reggae vu à la Blues Kitchen) à mon retour, ce qui était de toute façon plus simple avec le passage de la douane. Je vous conseille d’ailleurs d’aller faire un tour sur leur rayon saxo, qui est aussi bien fourni que la section guitare.

Shoreditch

Shoreditech est le quartier de Hipster absolu. Le terme Hipster étant difficile à définir, nous dirons que cela concerne toute personne se considérant avant-gardiste et affichant une barbe de façon ironique. Quoiqu’il en soit, on y trouve le « Bricklane market » un marché de créateurs, entre autre et de nombreux évènements (soirées, brunch, apéritifs électroniques etc…) très originaux, ce qui permet de sortir de l’ordinaire de façon … radicale. Il y a même un bar à céréales. Au moins, ça change!
Bref, avec un peu de volonté et en parlant avec les connaisseurs, on peut se faire facilement un petit itinéraire underground de Londres. Cela permet de passer un séjour vivant et d’éviter les longues files d’attente destinées aux autres touristes.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *