Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 30 Sep, 2016 dans Voyage France | 0 commentaire

10 villages à découvrir sur la Route des Vins d’Alsace

10 villages à découvrir sur la Route des Vins d’Alsace

La Route des Vins d’Alsace est certainement un des itinéraires touristiques les plus pittoresques de France. Depuis 1953, elle sillonne le vignoble alsacien de Marlenheim (au Nord) à Thann (au Sud) en suivant les premiers contreforts du massif vosgien. Long de 170 kilomètres, l’itinéraire relie 73 villes et villages d’Alsace. Avec leurs maisons à colombages fleuries, ils sont tous plus coquets les uns que les autres.

À travers une sélection de 10 villages, je vous invite à découvrir la Route des Vins d’Alsace. J’ai volontairement écarté les villages les plus visités comme Riquewihr et Kaysersberg pour me concentrer sur d’autres moins connus… mais tout aussi charmants !

Bœrsch

Non loin de Rosheim, dans un site vallonné et ombragé du vignoble, voici le village de Bœrsch. Pendant le Moyen-Âge et jusqu’à la Révolution, Bœrsch fut la possession des évêques de Strasbourg qui entourèrent la ville de remparts au 14e siècle. On y recense plusieurs bâtiments et monuments intéressants : l’église Saint-Médard, le bâtiment insolite de la mairie (16e siècle) et la maison de la Ratstube de 1626. Plusieurs maisons possèdent une grande porte cochère qui s’ouvre surune cour intérieure. Le joli puits à six seaux (1617) est surmonté d’un baldaquin sculpté, similaire au puits Renaissance d’Obernai. Bœrsch a conservé certaines parties de ses fortifications dont les trois anciennes portes d’entrées du 14e siècle.

Andlau

Ce fief de la Maison d’Andlau (une des plus anciennes familles nobles de France) est niché au débouché de la vallée de l’Andlau. Le site est occupé depuis l’époque Gallo-Romaine et le village s’est développé autour de l’abbaye princière fondée en 880. L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est réputée pour son porche roman, un des chefs-d’œuvre de l’art sculptural médiéval en Alsace. Sur les hauteurs d’Andlau s’élèvent les ruines des châteaux du Haut Andlau et du Spesbourg.

Dambach-la-Ville

Dambach-la-Ville est situé entre Sélestat et Obernai, au pied des contreforts des Vosges. Sa première mention date de 1125 mais tout pense à croire que le site était occupé dès l’époque Gallo-Romaine. Dambach est devenu possession des évêques de Strasbourg qui l’ont fortifié au 12e siècle. Pendant le Moyen-Âge, l’économie de la ville était naturellement dominée par les métiers de la vigne dont la fabrication de tonneaux. Le vieux centre comprend plusieurs belles demeures à colombages datant de la Renaissance, de vieilles fontaines et de belles enseignes en fer forgé. Ne manquez pas l’étroite maison du sabotier de 1686, la fontaine de l’ours (1542), et les trois portes fortifiées. Si vous avez le temps, montez à la chapelle Saint-Sébastien. Édifiée au milieu du vignoble du grand cru Frankstein, elle offre une vue magnifique sur le village, la plaine d’Alsace et la Forêt-Noire.

saint-hippolyte

Saint-Hippolyte

Enserrée dans son enceinte rectangulaire, le vieux village de Saint-Hippolyte doit sa renommée à son riche vignoble. Celui-ci produit des vins qui étaient fort appréciés par les anciens maîtres des lieux : les ducs de Lorraine. Le charmant village de vignerons possède de jolies maisons à colombages bien fleuries à la belle saison. On peut faire le tour du village le long des remparts et observer la tour des cigognes qui date de 1316. Saint-Hippolyte est situé au pied du formidable château du Haut-Kœnigsbourg. Le village est d’ailleurs un des accès privilégiés pour atteindre la forteresse en voiture… ou à pied !

Bergheim

Ceint de rempart, Bergheim mérite que l’on s’y attarde quelques heures afin d’explorer son vieux centre. Une fois passé sous la porte médiévale (l’Obertor), le visiteur déambule le long de vieilles rues bordées de magnifiques maisons à colombages. On peut aussi faire le tour du village en longeant les fortifications des 14e et 15e siècles.

Hunawihr

Le petit village d’Hunawihr fait partie de l’association des Plus Beaux Villages de France. Son centre est relativement petit et il ne faut pas plus de 20 minutes pour en arpenter les rues. Ce qui rend le village d’Hunawihr si attractif, c’est son église fortifiée. On la retrouve sur de nombreux visuels touristiques de la région. Le site est idyllique à souhait : une église fortifiée bâtie sur une colline surplombant le vignoble. Rejoignez l’église à partir de l’ancien lavoir avant de redescendre par le village.

Kientzheim

Ce joli petit village fortifié fait aujourd’hui partie de la commune de Kaysersberg-Vignoble. Dans le village se trouve la tombe de Lazare de Schwendi, un général de Charles Quint qui aurait introduit de Hongrie le pinot grisen Alsace. Kientzheim est surtout réputé pour être le siège de la Confrérie Saint-Étienne qui se réunit dans le château de Lupfen-Schwendi. Depuis 1974, le monument abrite également le Musée du vignoble et des vins d’Alsace. On ne compte pas les nombreux grands crus du vignoble de Kientzheim : Altenbourg, Furstentum,Grafreben,Mambourg, Patergarten, Schlossberg, Vogelgarten, Wolfreben… Attention cependant à ne pas confondre Kientzheim avec Kintzheim !

Niedermorschwihr

Blotti au milieu des collines du vignoble dans un écrin verdoyant, le petit village de Niedermorschwihr vaut le détour pour ses petites rues bordées de magnifiques maisons à pans de bois. Son église a la particularité de posséder l’unique clocher tors en Alsace. Recouverte de tuile, la flèche à huit pansdu clocher est tordue de droite à gauche avec un angle de 45°. A voir aussi : le joli bâtiment de la mairie et ses balustrades en bois et les riches demeures Renaissance de la rue des Trois-Épis.

Éguisheim

A un jet de pierre de Colmar, Éguisheim est certainement le village le plus touristique de la liste. Il s’étend sur les collines du Schlossberg, peu inclinées mais idéalement exposées au soleil.

On suppose qu’Éguisheim est le village natal de Brunon d’Éguisheim-Dagsbourg. Cet ancien évêque de Toul devint le pape Léon IX en 1049.

Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, Éguisheim se distingue des autres localités par le plan circulaire de ses vieilles rues. Plusieurs monuments sont à découvrir, dont le château et la chapelle Saint-Léon, ainsi que l’église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. De nombreuses maisons à colombages ajoutent au charme de l’endroit. Il ne faut pas manquer de faire le tour du village par la pittoresque rue du rempart.

Non loin du village, au sommet d’une colline sous-vosgienne, se dressent les trois châteaux d’Éguisheim. Connus sous les noms de Dagsbourg,Wahlenbourg et Weckmund, ces trois ruines médiévales permettaient à leurs occupants de contrôler une partie de la plaine d’Alsace.

gueberschwihr

Gueberschwihr

Loin du flot des touristes, Gueberschwihr se reconnait par le clocher roman de l’église Saint-Pantaléon. Comme beaucoup de villages vinicoles en Alsace, Gueberschwihr a su garder son charme d’antan et son authenticité. Parcourez les pittoresques rues Haute et Basse pour découvrir les plus belles maisons des viticulteurs avec leurs porches sculptés. Derrière l’église, remarquez les sarcophages mérovingiens. Gueberschwihr est réputé pour son Grand Cru Goldert. La localité est également une des étapes de la Route Romane d’Alsace.

Vous vous en doutez, sur les 73 localités traversées par la Route des Vins d’Alsace, il existe bien d’autres villages et petits bourgs à découvrir. Votre visite peut inclure Wangen, Molsheim, Rosheim, Obernai, Barr, Ribeauvillé, Turckheim, Rouffach, Guebwiller, Soultz-Haut-Rhin et Thann.

Ma saison préférée pour explorer la Route des Vins est l’automne, surtout lors d’une belle journée ensoleillée. Toutefois, plusieurs villes et villages sont joliment décorés lors des périodes de Noël, dès l’ouverture des marchés de Noël (Colmar, Éguisheim, Kaysersberg, Riquewihr et Obernai).

J’espère que cet article vous aura aidé à découvrir les beautés du vignoble alsacien et je vous dis à bientôt en Alsace !

Cet article invité a été écrit par Pierre Guernier du blog Mon Grand-Est.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *