Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 31 Oct, 2017 dans Voyage France | 0 commentaire

Var, quand le soleil baigne la nature

Var, quand le soleil baigne la nature

Le Var, département de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, jouit d’un climat sec avec de fortes chaleurs l’été. D’ailleurs, son chef-lieu, Toulon, est la ville la plus ensoleillée de France ! Bien calé entre Marseille et Cannes, le Var, délimité par le parc naturel régional du Verdon au nord et baigné par la mer Méditerranée au sud, regorge de lieux merveilleux à découvrir. Voici le top 3 de ses sites naturels.

Les îles d’Or et le parc national du Port-Cros

Les îles d’Hyères, aussi appelées îles d’Or, sont effectivement un véritable trésor. Plages de sable fin, criques craquantes, pinèdes, eau bleu turquoise, les îles de Porquerolles, Port-Cros et Le Levant sont de véritables petits coins de paradis. Sur ce territoire, Hyères abrite également le Parc national du Port-Cros, réserve de biodiversité exceptionnelle à la fois terrestre et marine. Vous y trouverez une faune et une flore magnifiques, à découvrir, à pied, en vélo ou équipe d’un masque et de palmes. Au menu de votre balade : massifs de pins et d’eucalyptus, forts et autres vestiges, falaises, vignobles, vergers et bien sûr baignade. À signaler que Le Levant est une île qui pratique le tourisme naturiste. L’idéal est de séjourner dans un camping dans le Var en bord de mer pour profiter pleinement de tous les atouts de ce beau département.

Les Gorges du Verdon

Frontière naturelle entre le Var et les Alpes-de-Haute-Provence, les Gorges du Verdon, creusées durant des millénaires par la rivière du même nom, sont considérées comme le plus beau canyon d’Europe ! L’emplacement géographique du Parc naturel régional du Verdon, à la rencontre des climats alpins et méditerranéens, offre également une grande richesse au niveau de la faune et de la flore. Vous pourrez y pratiquer un grand nombre d’activités sportives comme la randonnée, le canoë, le rafting, l’escalade ou le VTT dans un cadre somptueux, entre montagnes de calcaire, végétation sauvage et lacs grandioses. À ne pas manquer : le Styx du Verdon, mini-canyon, et l’Imbut, où se trouve un siphon naturel créé par un chaos rocheux. En voiture, n’hésitez pas à faire un stop au niveau des Balcons de la Mescla ou des Falaises des Cavaliers, les points de vue sont à couper le souffle !

Le massif des Maures et la châtaigne

Situé entre les villes d’Hyères et de Fréjus, le massif des Maures, dont le point culminant est le signal de la Sauvette (780 m), s’étend sur une distance d’une soixantaine de kilomètres. Sa végétation en fait sa particularité. Essentiellement recouverte de chênes-lièges et de châtaigneraies, la petite chaîne de montagnes des Maures est en effet un vivier exceptionnel en châtaignes. Ce fruit symbole de l’automne joue un rôle très important pour les villages alentour où il est un produit du terroir et propice à de nombreuses fêtes locales. La commune de Collobrières est désignée comme la capitale de la châtaigne. Que ce soit pour ses qualités gustatives ou la beauté des panoramas qu’il a à offrir, le massif des Maures, qui couvre près d’un quart du département, ne vous laissera pas insensible.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *