Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 11 Jan, 2018 dans Voyage France | 0 commentaire

Petit guide des sites à visiter dans les Bouches-du-Rhône

Petit guide des sites à visiter dans les Bouches-du-Rhône

En vacances dans les Bouches-du-Rhône ou en week-end, vous souhaitez découvrir les richesses culturelles du département. Que vous soyez seul, en famille ou entre amis, voici un petit florilège des sites à visiter.

La Bonne Mère

Commençons par Marseille et son joyau, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, surnommée affectueusement par les Marseillais, « la Bonne Mère ». Cette figure emblématique de la cité phocéenne veille sur les marins, les pêcheurs et sur l’ensemble des Marseillais.

De style romano-Byzantin, Notre Dame de La Garde a été réalisée par l’architecte Henry Espérandieu en 1853 et achevée en 1864. La Basilique domine Marseille du haut de son piton calcaire de 149 mètres d’altitude et est surélevée de 13 mètres, du fait de sa construction sur les murs et soubassements d’un ancien fort du XVIe siècle. Son clocher carré est surmonté d’une tour sur laquelle repose la si célèbre statue de la Vierge à l’Enfant. Statue réalisée en cuivre dorée à la feuille, visible de loin et qui veille sur la cité. Notre Dame de La Garde offre un point de vue exceptionnel sur tout Marseille, loin du tumulte de la ville.

Le Mucem

Autre site à découvrir, le musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, plus connu sous le nom de Mucem, ce musée est entièrement consacré aux cultures de l’Europe et de la Méditerranée.

Idéalement situé à l’entrée du Vieux Port, face à la mer, et offrant donc une vue imprenable sur le large, le Mucem s’étend sur 40 000m² et constitue une véritable richesse architecturale par ses 2 grands sites empreints d’Histoire, le J4 et le Fort Saint-Jean. Vous pourrez ainsi découvrir au J4 des expositions semi-permanentes, assister à des débats, profiter de spectacles et projections de films diffusés dans l’auditorium et parcourir les archives de l’INA au sein de la Médinathèque. En traversant la passerelle, vous accéderez au Fort Saint-Jean et retrouverez des expositions permanentes et d’autres temporaires et vous pourrez vous flâner dans les jardins méditerranéens, et clore votre visite par une accession à la Tour du Roi René qui offre une vue incroyable sur Marseille et la mer.

Oxygénez-vous en Camargue !

Après ces visites au cœur de Marseille, que diriez-vous d’un bon bol d’air en vous rendant au parc naturel régional de Camargue. Vous pourrez y observer une nature sauvage et plane, empreinte de sérénité, des étendues qui accueillent 122 000 oiseaux, un refuge naturel pour des espèces rares et qui abritent 276 espèces d’oiseaux dont 258 d’intérêt patrimonial. Vous pourrez y faire une balade à cheval au cœur de manades et y croiser des élevages de taureaux surveillés par les fameux gardians. Certaines manades proposent même des chambres d’hôte, si vous voulez prolonger votre séjour. Mais suivant la période de l’année, prenez garde aux moustiques ! Vous pourrez également découvrir la Camargue au fil de l’eau à bord de péniches durant une croisière ou en mer à bord de catamarans.

Le Musée du savon de Marseille à Salon-de-Provence

Après la Camargue, venez découvrir le musée du savon de Marseille et le savoir-faire familial perpétré depuis plus d’un siècle.

Au cœur de la célèbre savonnerie Marius Fabre, dont la marque est historiquement liée au savon de Marseille et connue et reconnue à travers le monde, se trouve le musée du savon de Marseille (http://www.musee-savon-marseille.com/).

Dans une ancienne salle de séchage, vous découvrirez l’histoire captivante du savon de Marseille et les secrets de sa fabrication artisanale transmis de génération en génération depuis 1900. Le musée Marius Fabre reflète une activité ancestrale toujours bien vivante grâce à ses gardiens et défenseurs du savoir-faire artisanal et traditionnel et ces objets anciens, véritables témoins d’une époque révolue, comme les tampons en bois gravé, les premières mouleuses à savon ou encore les vieux emballages ou les planches à laver vous feront voyager le temps…

Arles ou le bond dans l’Histoire

Les Arènes d’Arles, ou l’amphithéâtre d’Arles date de 80 – 90 après J.-C, ce chef-d’œuvre architectural est inspiré du Colisée de Rome, dans son système d’évacuation comprenant de nombreux couloirs d’accès, par la forme elliptique de sa scène centrale, ses gradins tout autour ainsi que ses arcades sur 2 niveaux. Cet édifice peut accueillir jusqu’à 25 000 spectateurs.

Si vous visitez la ville en été, vous pourrez alors assister aux rencontres de la photographie à Arles où vous pourrez découvrir de magnifiques expositions, des projections et participer à des stages de photographie.

Ce petit guide présente un petit échantillon des merveilles culturelles du département, beaucoup d’autres villes comme Aix-en-Provence, Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Martigues ou la Venise provençale, Les Baux-de-Provence… et bien d’autres sites remarquables sont à découvrir dans les Bouches-du-Rhône et vous donneront l’envie de prolonger votre séjour et de revenir.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *