Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 12 Déc, 2016 dans Voyage Europe | 0 commentaire

Séjour gastronomique à Prague, en République tchèque

Séjour gastronomique à Prague, en République tchèque

Prague est une capitale qui offre la possibilité d’en prendre plein les yeux par sa beauté et sa richesse culturelle en peu de temps, mais elle vous surprendra également par sa richesse gastronomique. Trdelník, knedliky, Goulash… Des mots un peu compliqués dont vous ne ferez qu’une bouchée.

Des plats typiques tchèques pour chaque moment du repas

Bien que la bière soit un élément indissociable du repas, les Tchèques possèdent de nombreux et variés plats typiques qui vous feront découvrir de nouvelles saveurs authentiques. Le bœuf, le porc, le poulet et le canard pourront sembler majoritaires dans l’ensemble, mais il y aura toujours quelques plats intéressants à découvrir et ce petit quelque chose en plus qui les rendront uniques.

Après vous être tranquillement promené le long du pont Charles, il vous sera facile de vous arrêter dans un restaurant pour vous assoir à une table et commencer à dévorer le menu des yeux. Il est très commun de commencer par un léger bol de soupe, en hiver comme en été, et aux différentes saveurs: boeuf, poulet, courge… Puis s’offre ensuite à vous plusieurs possibilités dont notamment le fameux Goulash qui constitue en des morceaux de boeufs coupés en cube, cuits dans un mélange d’épices et accompagné des knedliky – une sorte de pain bouilli – ou de pommes de terre. Nous pouvons dire que le Goulasch est le cousin tchèque de notre boeuf bourguignon en quelque sorte. En voici la recette si vous souhaitez le réaliser.

Si vous êtes plutôt salade, la salade de pommes de terre pourra amplement vous satisfaire, avec pourquoi pas, un camembert frit ? Autre spécialité locale.

Le Svíčková sera également au menu de tous les restaurants tchèques dinent de ce nom et vous proposera un rôti de boeuf accompagné d’une crème de légume, d’une rondelle de citron surmontée d’une once de crème et d’une cuillerée de confiture d’airelles. Le tout accompagné de ce fameux pain bouilli.

Si vous avez la chance de visiter Prague pendant les fêtes de Noël, vous observerez que la tendance est à la Carpe de Noël, dont les filets sont servis frits dans une chapelure en escalope.

Le porc et le canard seront aussi des viandes incontournables de la marmite. Accompagnés de choux blanc ou rouge, ils seront même estampillés comme spécialités culinaires de certains restaurateurs.

Pour les desserts, vous retrouverez nos fameuses crêpes (palačinky), le štrůdl, mais quelques stands dans la rue vous proposeront le fameux trdelník. Difficile en effet de ne pas être pris de curiosité par cette longue file d’attente de personnes qui n’hésitent pas à patienter plusieurs minutes pour attendre leur tour et demander ces célèbres rondelles de farine qui est grillée à la braise puis été recouvertes de sucre, de cannelle et même de chocolat si vous le souhaitez. Certains d’entre eux sont de forme conique et vous offrent la possibilité de demander d’y insérer différents fruits avec de la crème ou du chocolat fondu. Impossible de garder les yeux ouverts lorsque vous croquerez dedans tellement le goût y est délicieux !

Les us et coutumes au restaurant

Contrairement à la France, le pain et l’eau en carafe ne sont que très rarement – voire jamais – offerts par la maison. N’hésitez donc pas à demander du pain et à préciser que voulez de l’eau en carafe si possible. A défaut, la personne vous apportera une petite bouteille d’eau minérale. S’agissant des bières, la règle est la suivante : si vous ne précisez pas que vous voulez une petite bière, vous aurez alors une pinte (50cl) par défaut. Ensuite, si vous mettez vos couverts sur votre assiette, le serveur ou la serveuse pensera assurément que vous avez fini votre repas et viendra alors récupérer le tout. Enfin, il est important de noter qu’il est de coutume de laisser en guise de pourboire environ 10% de la note globale, somme qui n’est pas incluse dans le prix affiché dans la note.

Savez-vous alors déjà quel sera votre premier repas tchèque ? Vous serez maintenant moins étranger devant une carte de menu lors de votre prochain voyage à Prague ou dans le reste du pays, car il arrive parfois que certaines cartes soient uniquement traduites en anglais et peu en français.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *