Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 29 Oct, 2018 dans Voyage Europe | 0 commentaire

5 jours à Bucarest : que voir et que faire ?

5 jours à Bucarest : que voir et que faire ?

Bucarest, la capitale de la Roumanie figure parmi ces destinations de voyage qui réserve de belles surprises aux passionnés de découvertes à l’étranger. Ce n’est peut-être pas le premier pays auquel on pense pour des vacances intéressantes, mais c’est justement là que l’on se trompe souvent. En effet, la Roumanie, plus précisément, Bucarest offre de bonnes possibilités de passer d’agréables moments. C’est aussi l’occasion de casser avec la routine quotidienne et de partir à la rencontre d’une culture singulière et tout à fait passionnante.

1er jour : découvrir les bâtiments d’exception

La capitale de la Roumanie est un excellent endroit pour admirer de beaux bâtiments à l’architecture époustouflante. Un séjour dans la ville est une opportunité à saisir pour découvrir le Musée de l’Histoire des Juifs, le Monastère d’Antim, le Palais de Cotroceni, la Cathédrale patriarcale roumaine, et aussi l’Arc de triomphe de Bucarest. Ces monuments sont le témoin d’un patrimoine historique roumain riche.

2e jour : plonger dans l’univers gastronomique de Bucarest

Pour le 2e jour de visite de la capitale roumaine, goûter aux meilleures spécialités locales semble être une évidence. Que les voyageurs soient férus de gastronomie ou non, explorer l’art culinaire de Bucarest est une activité incontournable. Les visiteurs auront notamment à déguster des plats typiques et surtout authentiques. Ce que l’on peut dire de la cuisine du coin c’est qu’elle utilise le plus souvent du sel, de la matière grasse et de la chair à saucisse. On peut entre autres citer : le Mititei (mélange de viande hachée de bœuf, de porc et d’agneau), le Drob (qui est un plat de Pâques composé d’oignon, d’herbes, d’organes d’agneau bouillis et d’œufs durs entiers), et aussi le Zacusca (mélange d’aubergines, d’oignon, de courgettes, de tomates, de poivrons, et de champignons).

3e jour : partir à la conquête de la campagne roumaine

La campagne représente un terrain de découverte plus qu’intéressante lors d’un passage dans la ville roumaine de Bucarest. Dans les alentours de la capitale de la Roumanie, les voyageurs pourront se ressourcer dans un cadre calme, loin du tumulte de la vie urbaine. La campagne roumaine prend des allures de havre de quiétude et de paix qui donne l’occasion aux vacanciers de s’adonner à toutes sortes d’activités de détente telles que la pêche, les balades à vélo, les promenades au milieu de la verdure.

4e jour : flâner au marché de Bucarest et faire ses emplettes

Le marché d’Obor est sans conteste un véritable symbole de la capitale roumaine. C’est également un site touristique qu’il serait vraiment dommage de rater lors d’un séjour dans la municipalité. On y trouve différentes denrées alimentaires et autres curiosités intéressantes. Les vacanciers pourront y faire leurs courses pour la journée, s’ils souhaitent s’essayer à la cuisine roumaine, ou encore dénicher des objets à rapporter en souvenir dans leur pays natal. Le marché d’Obor est le carrefour des produits du terroir, ainsi que des livres, et babioles de toutes sortes.

5e et dernier jour : se promener dans le vieux centre historique de Bucarest

Pour boucler de manière parfaite un séjour à Bucarest, le 5e et dernier jour de visite, les voyageurs pourront partir en promenade dans des lieux d’exception comme le vieux centre. Petit coin d’histoire de Bucarest qui est bien conservé dans son ensemble, le vieux centre de la capitale abrite notamment la statue de l’une des célébrités les plus populaires du pays : Vlad l’Empaleur, connu plus communément sous le nom de Dracula. D’autres endroits d’intérêt, à savoir l’auberge Hanul lui Manuc et le monastère Stavropoleos valent le détour dans le vieux centre historique de Bucarest.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *