Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 24 Sep, 2016 dans Voyage Mongolie | 0 commentaire

Premier voyage en Mongolie, les sites touristiques à voir

Premier voyage en Mongolie, les sites touristiques à voir

Comme la Mongolie n’est pas encore touchée par le tourisme de masse, ce pays asiatique est une destination à privilégier. Il possède d’innombrables sites d’exceptions encore authentiques et bien préservés, comme ses parcs naturels par exemple. Par ailleurs, on peut également trouver de part et d’autre du pays de nombreux monuments intéressants. En addition, avec une population à majorité bouddhiste, plusieurs monastères méritent sans aucun doute un détour lors d’un séjour en Mongolie.

Les sites naturels à ne pas rater

Le parc national de Gorkhi-Terelj est un site à ne pas manquer, surtout lors d’un séjour dans la capitale mongolienne, Oulan-Bator. En effet, le parc se trouve non loin de cette dernière, à environ 70 km vers l’est. D’ailleurs, on peut accéder au parc en empruntant seulement un bus depuis la capitale. Le parc se visite en général en participant à des randonnées pédestres ou bien équestres. Ainsi, on peut y découvrir la beauté de ses différents paysages typiquement mongols alternant la steppe, la forêt, le vert pâturage et les montagnes.

Khövsgöl Nuur est également l’un des sites naturels d’exception qu’il faut découvrir lors d’un voyage en Mongolie. Il s’agit d’un immense lac, le deuxième plus grand lac du pays et l’un des plus anciens lacs au monde. Il se trouve au nord, dans la province de Hövsgöl et fait partie du parc National de Hövsgöl. Par ailleurs, le paysage que l’on rencontre sur les rives du lac est tout simplement magnifique surtout avec la couleur de son eau, d’un bleu profond.

Les principaux monuments à découvrir

La Mongolie possède également de nombreux monuments qui valent un détour. La plupart d’entre eux se trouvent dans la capitale mongole. C’est le cas de la Place Gengis Khan, une immense esplanade au centre de laquelle se trouve une statue représentant l’un des principaux personnages de la Mongolie, Sükhbaatar sur un cheval. D’autre part, aux alentours de cette fameuse place, d’importants édifices sont à découvrir comme l’impressionnant palais du gouvernement, ou bien la plus haute tour du pays : la Blue Sky Tower.

mongolie-la-place-gengis-khan

Comme Gengis Khan est l’un des plus célèbres personnages de la Mongolie, une monumentale statue est à son effigie située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Elle se trouve dans la province de Töv et il s’agit plus précisément d’une gigantesque statue équestre, haute d’environ 40 mètres. Par ailleurs, tout autour du site se trouvent de nombreuses yourtes qui ont été spécialement disposées pour former un fer à cheval. Un musée s’y trouve également, dans lequel sont exposés des objets appartenant à l’âge de bronze ainsi qu’à la période des Khans notamment.

Les principaux monastères à visiter

Depuis que le bouddhisme a été introduit en Mongolie et que ce dernier devienne la religion d’État, de nombreux monastères bouddhistes ont été construits de part et d’autre du pays. Bien que certains d’entre eux se trouvent dans les montagnes, d’autres sont plus accessibles pour les visites.

Parmi les plus importants monastères du pays, il y a celui qui se trouve dans la province de Selenge, le Monastère d’Amarbayasgalant. En effet, il s’agit de l’un des trois plus grands monastères appartenant au bouddhisme tibétain. Longtemps laissé à l’abandon sur près d’un demi-siècle, ce monastère a été réhabilité il y a quelques années par des moines.

Un autre important monastère est également à découvrir lors d’un voyage en Mongolie. Il s’agit du fameux monastère d’Erdene Zuu, qui est d’ailleurs inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. Il appartient également au bouddhisme tibétain, plus précisément de l’école Gelupa. Il s’agit du plus ancien monastère bouddhiste du pays. Il a été construit entre 1585 et 1586. Actuellement, il est un important lieu de culte, mais également de pèlerinage pour les bouddhistes.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *