Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 1 Avr, 2015 dans Voyage Japon | 0 commentaire

La cérémonie du thé : une coutume qu’il faut connaître pour son séjour au Japon

La cérémonie du thé : une coutume qu’il faut connaître pour son séjour au Japon

Le Japon est un des pays les plus riches au niveau culturel. Aussi pour partir au Japon, il faut connaître, au moins quelques points importants de la culture locale afin de ne pas choquer et surtout afin d’avoir une totale immersion culturelle une fois sur place. Et parmi les us et coutumes japonais les plus importants, figure la cérémonie du thé.

D’où vient ce rituel particulier

La cérémonie du thé est appelée en japonais Chanoyou ou le Sado ou encore Chado. C’est une pratique héritée du bouddhisme zen. Le thé vert était utilisé par les moines bouddhistes sous forme de poudre, il est appelé Matcha. La cérémonie du thé représentait toute une doctrine pour les moines japonais qu’ils nommaient Chado , ce qui signifie « le chemin du thé ». Ce sont les samouraïs qui ont été les premiers à avoir adopté cette pratique par leur interaction avec les moines. En fin de compte, le rituel du thé a fini par entrer dans la cour royale japonaise au XIIIe siècle. Et des maîtres du thé sont apparus et ont contribué au raffinement et à la pérennité de cet usage.

Un moment privilégié

Lors d’un séjour au Japon, si vous êtes invité chez un Japonais, soyez sûr que vous serez reçu avec la boisson traditionnelle qui convient : le thé. Que ce soit à l’époque ou de nos jours, que ce soit fait par un maître du thé ou simplement par le maître de maison, le rite particulier de la préparation du thé doit toujours se faire et de manière élégante. Au Japon, lorsqu’on reçoit quelqu’un d’important, un sénior ou juste un invité de marque, lui servir le thé est un signe de respect des plus apprécié. La préparation est variée et plus recherchée selon les circonstances, mais basiquement, au cours d’une entrevue, l’hôte ou le maître du thé a le devoir de faire chauffer l’eau, de le verser sur la poudre de thé et de le mélanger avec grâce et délicatesse à l’aide d’un fouet de bambou. À la fin, une mousse légère et onctueuse se forme alors à la surface de l’eau et le thé est prêt à être servi. Il ne reste plus qu’à l’invité d’en apprécier le goût et l’arome uniques. Le cérémonial du thé est toujours un moment de détente et de volupté, un moment d’exception et d’humilité quelque soit l’occasion ou le lieu.

Il est à noter que les thés les plus raffinés sont très prisés au Japon. Et la plupart du temps, c’est du thé vert en poudre qui est utilisé pour la cérémonie du thé, mais de nombreuses variétés sont aussi disponibles et utilisables, particulièrement dans les écoles, les cercles et les clubs de cérémonie du thé.

Présentation thé japonais

Une participation à la coutume locale

Au Japon, boire le thé est une tradition courante que toutes les classes sociales pratiquent. Lorsque vous êtes invité chez un ami au Japon, on vous proposera forcément cette boisson chaude qui ne se refuse pas. En effet, refuser une boisson servie par son hôte est un geste très grossier pour les Japonais. Et si, au contraire, on veut plus de thé, il convient de resservir son voisin, car l’usage au Japon voudrait qu’on se serve mutuellement les boissons. Dans ce pays si respectueux des conventions, il est bon de connaître et de respecter cette tradition.

Si vous n’êtes pas un grand fan du thé, ne vous inquiétez pas. Les Japonais sont très attentifs à leur entourage, votre hôte ou vos convives ne manqueront pas de le remarquer et vous servira du café ou une autre boisson chaude. D’autant plus qu’au Japon le thé s’accompagne toujours d’un repas léger appelé Kaiseki ou de quelques biscuits et gâteaux qui ne manqueront pas de vous régaler.

La cérémonie du thé est aussi répandue dans d’autres pays d’Asie, mais aussi en Grande-Bretagne.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *