Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 9 Sep, 2015 dans Voyage Mexique | 0 commentaire

Tulum / Coba en 1 journée

Tulum / Coba en 1 journée

Au départ de Playa del Carmen, Cancun ou Tulum, ne ratez pas les sites archéologiques mayas IN-CON-TOUR-NA-BLES de Coba et Tulum. Prévoir une journée.

Tulum : le site maya le plus photogénique du Yucatan

Le site archéologique de Tulum est le seul du Mexique qui peut se vanter de faire face à la mer des Caraïbes. N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser ce paysage de carte postale ! Tulum était une forteresse maya et grand port de la côte est qui a connu son moment de gloire vers l’an 1000. Créé bien avant (on a retrouvé une inscription de 564), la plupart des bâtiments visibles aujourd’hui ont été construits entre 1200 et 1450. Les espagnols y sont arrivés au 16ème siècle, date à laquelle le site fut complètement abandonné des mayas.

Lors de votre visite, vous pourrez admirer les édifices qui constituaient le noyau principal (cérémonial et politique) de la cité. El castillo est le plus remarquable, par sa taille et sa position face à la mer.

Pour vous rafraîchir, empruntez l’accès menant à la plage et nagez face au site de Tulum. Vue à couper le souffle garantie !

Pour profiter au maximum du site, privilégiez de le visiter le matin à l’ouverture du site, ou en fin de journée, pour éviter la foule de touristes ! Maintenant, filons à Coba ! Dépaysement garanti ! Mais avant, pourquoi ne pas faire un petit tour dans le centre ville de Tulum ?

Coba : le site maya sauvage !

coba

Coba, une des principales attractions du Yucatan, est un site archéologique important appartenant à la civilisation maya. Il se situe dans le petit village de Cobá, à environ 45 km au nord-ouest de Tulum. La pyramide de Nohoch Mul (principale bâtisse du site, voir photo) est l’une des dernières pyramides mayas que l’on peut encore escalader, ce qui fait toute la particularité de Coba. A son sommet, la jungle à perte de vue s’offre à vous…

Un peu d’histoire…

Entre 200 et 600 après JC, Coba était l’une des cités les plus grandes et puissantes du nord du Yucatan. La cité s’étendait sur 80 km2 et les archéologues estiment une population de 50 000 habitants pendant cette période d’apogée.

Elle possédait divers temples, parmi lesquels a survécu la pyramide de Nohoch Mul, d’une hauteur de 42 m, l’une des pyramides les plus hautes de toute la région. Nohoch Mul signifie le « grand massif » en maya. Vers l’an 900, Coba dû défendre ses territoires notamment face à Chichen Itza qui finira par s’emparer de nombreux satellites de Coba (Uxmal, Edzna, Izamal, Becán …).

Après l’an 1000, la cité perd de son importance politique mais elle semble avoir conservé une grande importance symbolique et religieuse qui lui permit de renaître entre 1200 et 1500.

Ce site très vaste, même s’il a été totalement abandonné au 16è siècle, est toujours resté présent dans les mémoires. Les scientifiques le connaissaient mal en raison de son accès difficile (à l’écart des routes, dans la forêt tropicale, au milieu d’une zone impliquée dans la guerre des castes) et c’est seulement dans les années 1920 que les archéologues entreprirent leurs premières observations sérieuses. Les visiteurs étaient rares avant la construction dans les années 1970 d’une route touristique.

Visite du site

Pour visiter le site, nous vous conseillons de louer un vélo (à l’entrée) pour quelques pesos seulement, ou pour les plus fainéants, de se faire conduire par un triporteur. N’oubliez pas de faire quelques arrêts dans la nature afin d’observer la faune (singe araignée, toucan, perruche et mygale entre autres).

Bonne visite au cœur de la jungle maya !

Article rédigé par Jennifer du site Happylogie.com

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *