Pages Menu
Categories Menu

Publié par le 9 Avr, 2020 dans Voyage Bresil | 0 commentaire

Salvador de Bahia : les lieux à voir absolument

Salvador de Bahia : les lieux à voir absolument

Salvador, la métissée, a été la première capitale du Brésil. Elle est aujourd’hui la capitale de l’Etat de Bahia, situé dans la région Nordeste. Même si elle a perdu le titre de première ville du pays, elle reste un incontournable à découvrir. Riche en histoire, celle que l’on surnomme la Rome noire possède un patrimoine surprenant. Berceau de la culture afro-brésilienne, elle abrite des sites qu’il faut absolument voir durant un séjour au Brésil. Voici nos principaux coups de cœur …

Le quartier du Pelourinho

Ce quartier est le plus mythique de la ville Salvador de Bahia. Il fut jadis le lieu de châtiment des esclaves. Laissé à l’abandon pendant plusieurs années, le quartier a été restauré en entier. Visiter Salvador de Bahia c’est découvrir et admirer les demeures coloniales aux murs colorés qui bordent les étroites rues en pavé du quartier. Ici et là, quelques places donnent sur des restaurants aux tables desquelles on découvre toute la richesse de la gastronomie afro-brésilienne.

Il faut savoir que le Pelourinho fait partie intégrante du Centre historique de Salvador. L’ensemble de ce site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il se situe dans la partie haute de la ville, à la cidade alta.

Le quartier de Rio Vermelho

Le quartier du Rio Vermelho, quant à lui, se trouve dans la partie basse de Salvador, à la cidade baixa. Il est tout aussi populaire que le Pelourinho, mais alors que ce dernier a surtout un attrait touristique, le Rio Vermelho est plus apprécié pour son ambiance festive.

C’est là que les locaux et les touristes vont le soir pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Tous les jours, le Rio Vermelho s’anime dès que le soleil décline à l’horizon. Et quand la semaine touche à sa fin, l’ambiance est telle que ses étroites ruelles connaissent des embouteillages monstres tant tout le monde souhaite s’y rendre.

Le quartier compte de nombreux bars et restaurants, mais ce qui séduit le plus ce sont les tables dressées dans les rues donnant au quartier un air d’énorme Food Court. Tous les soirs, les restaurants dressent leurs tables pour accueillir leurs invités. Et un peu à l’écart, on trouve des petits étals de rue, tenus par de vraies Bahianaises, qui proposent les plats typiques de Bahia. N’oubliez surtout pas de goûter aux acajarés.

L’elevador Lacerda

La ville de Salvador se divise en deux parties bien distinctes : la ville haute et la ville basse. Outre les escaliers et les routes très pentues, les deux sont reliées par un gigantesque ascenseur que l’on appelle Elevador Lacerda.

Tous les jours, des centaines de personnes l’empruntent pour passer de haut en bas et vice-versa. Il faut savoir que la partie haute de la ville est surtout réservée aux habitations. La partie basse, quant à elle, concentre surtout les entreprises privées et publiques ainsi que les grands hôtels.

Il n’est donc pas surprenant de voir les travailleurs venant de la ville haute s’emparer de l’ascenseur dès le matin pour aller au travail. On vous conseille de l’essayer durant votre séjour, car un ascenseur aussi grand ne se trouve pas à tous les coins de rue.

L’église Nosso Senhor do Bonfim

Les Bahianais sont très chrétiens et dévots. Pour eux, la religion tient une place importante et d’ailleurs leur calendrier annuel de festivités le prouve. La plupart des fêtes qui y ont lieu a trait à la religion.

Plus haut, on a évoqué le fait que la ville est surnommée la Rome noire. Evidemment, cela a un lien avec la religion puisque Salvador abrite plus de 360 églises d’où le terme « Rome ». Le qualificatif « noire » quant à lui vient du fait que la population y est très métissée. Comme on l’a souligné, Salvador est le berceau de la culture afro-brésilienne.

Pour en revenir à ses églises, bien qu’elles valent toutes le détour, l’une d’elles attire particulièrement l’attention : celle de Nosso Senhor do Bonfim. Quand vous arrivez près de l’église, vous serez ébahi par ses grilles entièrement recouvertes de rubans colorés. Chaque ruban représente une prière exaucée.

Pour faire un vœu, vous rencontrerez forcément des vendeurs ambulants qui vendent ces fameux bracelets aux passants. Ils se promènent à travers toute la ville donc achetez-en quelques-uns pour mettre vos vœux entre les mains du très haut.

Le Mercado Modelo

C’est un grand marché couvert composé de deux niveaux. On le qualifie surtout de marché artisanal, mais on n’y trouve pas que des œuvres artistiques. On peut s’y rendre pour acheter des fruits et légumes frais ou d’autres produits dont on aurait besoin au quotidien.

Et si vous avez un petit creux, il suffit de monter au premier étage pour découvrir de nombreux petits restaurants. Ces derniers proposent à peu près les mêmes menus, mais c’est le lieu idéal pour découvrir la gastronomie locale.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *