Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 23 Nov, 2017 dans Voyage Afrique | 0 commentaire

L’afrique, le plus grand zoo naturel du monde

L’afrique, le plus grand zoo naturel du monde

La Tanzanie est parmi les destinations africaine de renom le plus côté. Elle offre à ses visiteurs des moments intenses grandeur nature avec l’observation de faunes sauvages dans de grands parcs nationaux, à l’image de Serengeti. Cet endroit s’étale sur 15 000 km². Il héberge environ 4 millions d’animaux et 400 espèces d’oiseaux. On peut dire que la vie animale y est plus importante qu’ailleurs. C’est peut-être la raison pour laquelle il a été listé par l’UNESCO comme patrimoine mondial. Le parc est divisé en trois. Du côté des plaines, on a un décor infini d’arbres et de prairies. Cette zone est généralement occupée par les gnous bleus de décembre à mai. Dans le couloir occidental de la réserve, le paysage est dominé par une savane marécageuse couverte d’argile noire. On y aperçoit également la rivière Grumeti, l’abri des crocodiles du Nil. Enfin, dans le nord du Serengeti existe un petit village qui sert de campement aux membres du personnel de différentes associations qui mènent une enquête dans la région.

Les richesses des parcs nationaux

Un safari en Tanzanie ou un voyage à Madagascar tout inclus est une idée de voyage très prometteur pour les adeptes d’aventure ou trek . Dotée d’un climat désertique, avec une température moyenne de 24°C, la visite du Serengeti est constituée de prairies boisées, de plaines verdoyantes du sud et du sud-est, de kopjes et de marais. La savane domine la majeure partie de la réserve. La présence d’eau permet aux acacias de s’épanouir et aux girafes de se nourrir. Environ un demi-million de zèbres, des centaines de milliers de gazelles de Thompson et de Grant, des dizaines de milliers d’impalas, de topis, de bubales, d’élans et d’antilopes occupent cette aire protégée. C’est un véritable terrain de chasse pour les prédateurs tels que les lions et les léopards. On y trouve, entre autres, des rhinocéros noirs ainsi qu’une importante population de gnous, surtout pendant la période de la grande migration. Cet impressionnant phénomène naturel commence vers la deuxième quinzaine du mois d’octobre et prend fin au début décembre.

L’incontournable parc national d’Arusha

Après avoir exploré Serengeti, les touristes peuvent continuer leur safari Tanzanie au parc national d’Arusha. En termes de superficie, ce dernier est vraiment petit par rapport au premier. Cependant, il n’est pas moindre côté paysage et richesse naturelle. Ce sanctuaire sauvage, perché à 1 380 m d’altitude, possède une surface de 137 km². Il est entouré de collines à la végétation luxuriante et bénéficie d’un climat agréable. Souvent négligée par les voyageurs, la réserve d’Arusha ne manque toutefois pas d’intérêt. Elle abrite des éléphants, des girafes, des buffles, des phacochères, colobes guérézas, des cercopithèques à diadème, etc. Le mont Méru, le Kilimandjaro, une forêt d’altitude, des cratères et les lacs alcalins de Momela, tous ceux-là constituent le décor environnant du parc.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *