Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 4 Août, 2015 dans Voyage Ecotourisme | 0 commentaire

Le concept du tourisme durable

Le concept du tourisme durable

Le domaine du tourisme a beaucoup évolué. La croissance de l’arrivée des touristes dans un territoire a engendré des conséquences plutôt négatives sur son développement futur. Après la répercussion que subit l’environnement et le milieu culturel d’un pays, de nombreuses chartes et décisions internationales ont été prises pour appliquer les concepts du développement durable.

Définitions et origines du concept

Le tourisme durable est un terme désignant tout type de tourisme respectant, préservant et mettant en valeur les patrimoines naturels, culturels et sociaux d’une région afin de réduire les résultats négatifs. Ce terme a été renforcé depuis la conférence internationale de Rio de Janeiro en 1992 sur le concept.

Le tourisme faisant partie du secteur de développement d’un pays, il doit contenir des principes et plans d’action pour perdurer à travers les générations futures. Il a été alors dit que ce développement touristique conjuguera la notion de durée, la subsistance des ressources naturelles telles que l’eau, l’air, le sol, la biodiversité et aussi les structures sociales.
On répond ainsi aux nécessités des touristes tout en préservant le développement. Cependant, il se doit être une activité bénéfique pour les communautés d’accueil dans le respect de leurs propres cultures.

Les enjeux pour un développement permanent

Pour cette étape, il faudra quand même connaître les impacts du tourisme. Sur l’environnement, la concentration massive des touristes dans les sites touristiques provoque la dégradation des monuments historiques. En milieu terrestre ou aquatique, la biodiversité se sent de plus en plus menacée. Quant aux ressources telles que l’eau, sa consommation abondante au niveau des hôtels, par exemple, diminue la réserve d’eau, notamment dans les régions au climat aride. En parlant de la pollution, on a constaté une importante quantité de déchets tels que les bouteilles et sacs en plastiques dans certaines zones. Il y a également l’expropriation de villages pour construire des hôtels luxueux.

Concernant l’environnement, l’enjeu est surtout d’associer le développement touristique, la préservation des sites naturels et la réduction des impacts de l’activité touristique sur l’environnement. Du point de vue social, le respect de l’authenticité culturelle des communautés d’accueil et la conservation de leurs valeurs ancestrales doivent être primordiaux. Quant à l’économie, chaque individu ou bien la population locale et les acteurs dans le domaine du tourisme doivent sans exception bénéficier des fruits de ce développement à long terme.

Les formes de tourisme durable à adopter

Pour mieux comprendre le tourisme durable, les différentes formes de tourismes suivantes renseignent plus sur le concept. Malgré ses différences, elles sont plus ou moins liées les unes des autres.

On distingue l’écotourisme ou tourisme vert qui se déroule en milieu naturel et encourage les pratiques pour la protection de l’environnement en procurant des revenus pour sa protection.
Le tourisme équitable, lui, qui incite toutes les communautés d’un pays d’accueil à prendre part à toutes les prestations touristiques et de percevoir des revenus pour une bonne condition de vie.
Le tourisme solidaire insiste sur le fait que le voyageur, lui-même, soutient la population, en finançant des projets sociaux.

Le tourisme est un moyen de développement de nombreux pays du monde, particulièrement, ceux en développement. Néanmoins, les principes du tourisme durable nécessitent encore de grands efforts de la part de tous, locaux, entreprises touristiques et visiteurs.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *