Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 9 Jan, 2018 dans Voyage Blog | 0 commentaire

Vous avez le mal du pays ? Ces 3 conseils devraient vous aider

Vous avez le mal du pays ? Ces 3 conseils devraient vous aider

L’ironie du voyageur qui souhaite voler de ses propres ailes et devenir indépendant (comme beaucoup de nomades digitaux), c’est de ressentir le mal du pays, d’avoir envie de revoir les gens que vous aimez, les lieux que vous connaissez, les bistrots que vous fréquentez, bref, toutes les habitudes qui vous sont chères et qui vous ont construites.

La nostalgie du chez-soi

Le mal du pays est un symptôme des plus fourbes. Il apparaît souvent lorsque l’on ne s’y attend pas et peut toucher n’importe quel voyageur. Beaucoup d’étudiants ou de baroudeurs ne prévoient pas ce sentiment parce qu’ils sont tout simplement trop excités à l’idée de se lancer dans l’aventure et quand il vous tombe sur le coin de la figure, c’est tout un monde qui s’écroule.

Rassurez-vous, c’est bien normal d’être nostalgique de temps en temps. Pour vous aider à faire face au mal du pays, voici quelques conseils pratiques proposés par le blog esprits-nomades.com.

3 trucs pour éviter le mal du pays quand on part en voyage

1. Garder le contact avec la famille et les amis

Ok, vous êtes parti, vous aviez besoin d’air, mais n’oubliez pas celles et ceux qui restent ! Garder le contact avec ses proches, c’est la base pour éviter les coups de blues. Forcez-vous pour envoyer quelques emails, discuter via Watsapp ou Télégram ou même utiliser Skype de façon régulière. Si ce n’est pas naturel au début, ça le deviendra avec celles et ceux qui tiennent vraiment à vous.

2. Emmener quelques souvenirs

Prenez quelques photos personnelles, des petits souvenirs (légers) que des personnes chères vous ont offerts et que vous reverrez après votre voyage. Vous pouvez les utiliser comme une décoration dans votre chambre la bas et ce grigri vous aidera si jamais le mal du pays apparaît. Vous pouvez aussi imprimer des photos et les envoyer à vos amis (et leur demander de vous renvoyer la pareille). Puis vous pouvez aussi les motiver à venir vous voir.

Alors que vous partiez à Paris, New-York, Berlin ou même découvrir les peintures murales de Pachuca au Mexique, l’article vous donnera quelques tuyaux pour vous remonter le moral quand rien ne va plus.

3. Faites une liste de trucs à faire dans votre nouveau pays d’accueil

Pourquoi ne pas mettre sur pied une liste d’objectifs à accomplir afin de vous remuer ? Par exemple visiter tous les salons de thé de la région ou prendre un photo de chaque bâtiment historique. Si vous aimez passer du temps à l’extérieur ou en pleine nature, renseignez-vous sur les endroits où faire de la randonnée et essayez de les connaître avant de partir. L’idée est de créer un projet qui vous sort de vos habitudes et de chez vous. Rien de pire que de rester chez soi quand on se sent déjà isolé.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *