Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 16 Mar, 2018 dans Voyage Voyager | 0 commentaire

Les bonnes pratiques pour les cartes bancaires à l’étranger

Les bonnes pratiques pour les cartes bancaires à l’étranger

Lorsqu’on part en voyage, on se doit de s’adonner à quelques préparatifs tant sur les bagages, les circuits, mais surtout sur le budget. Justement en parlant de budget, prenez le temps d’en parler à votre banquier. Ce dernier saura vous conseiller sur les précautions à vendre ou encore sur les opérations que vous comptez faire à l’étranger.

Les cartes à emmener pour votre voyage

Pour plus de praticité, pensez à emmener des cartes bancaires qui vous garantissent des services adaptés. Toutefois, vous devez prendre quelques dispositions pour un maximum de sécurité. À titre d’exemple, conserver son numéro autre part pour pouvoir faire opposition en cas de fraude. Par ailleurs, ne rangez pas ce numéro avec la carte elle-même.

       – Les cartes Premium

Ces types de cartes vous offrent des plafonds pouvant atteindre les 100 000 à 150 000 euros. Elles sont idéales pour les imprévus durant votre voyage. Il peut s’agir, par exemple des éventuels frais médicaux.

       – Les cartes classiques

Il faut savoir que les cartes bancaires classiques ne vous offriront pas autant de garanties que les cartes Premium. Mais cela dépendra de vos besoins pendant votre escapade sur votre lieu de séjour.

Quelques précautions avant de partir en voyage

  • Toujours prévenir sa banque avant son départ

Avant votre départ, prenez le temps d’en discuter avec votre banquier. C’est la première chose à faire. Donnez-lui toutes les informations utiles concernant votre séjour. Profitez-en également pour demander à votre chargé clientèle sur les éventuelles commissions à appliquer sur vos futures transactions. Ainsi, vous aurez idée de comment vous pourrez effectuer vos achats. Sachez que la commission appliquée sera composée d’une part forfaitaire.

  • Prévoir sa durée et son lieu de séjour

Comme il a été dit plus haut, informez votre banquier sur tout ce qui concerne votre voyage. Il s’agit de la durée et du lieu de votre séjour. Ainsi, il pourra prendre toutes les précautions nécessaires pour vous assurer au maximum. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les banques ont adapté un programme de lutte contre la fraude. Ils pourront alors analyser toutes les données telles que les autorisations sur les transactions ainsi que les alertes en cas d’éventuelle fraude. Dans le cas où vous n’avez pas pu prévenir votre chargé de clientèle pour votre voyage, celui-ci peut bloquer votre carte en pensant que l’opération qui a été effectuée était une fraude.

  • Connaître les plafonds

Une chose également que vous devrez connaître, ce sont les plafonds concernant les retraits de paiement une fois que vous êtes à l’étranger. Pour éviter les mauvaises surprises, le mieux serait d’en d’en parler à votre conseiller et de lui demander d’ajuster votre plafond. Sachez que vous avez tout à fait le droit de demander une augmentation de plafond pendant un certain temps. Par exemple, pendant la durée de votre voyage. Vous pourrez choisir entre les différents plafonds de votre établissement tel le plafond mensuel, hebdomadaire ou encore le plafond unitaire.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *