Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 1 Juil, 2016 dans Voyage Nouvelle-Calédonie | 0 commentaire

Les incontournables de la Nouvelle-Calédonie

Les incontournables de la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie qui est encore épargnée actuellement par le tourisme de masse est une destination à privilégier. Cet archipel possède de nombreux atouts, tant en ce qui concerne son héritage historique et culturel que sur la richesse incroyable de sa biodiversité. C’est en se rendant dans les nombreux musées présents de part et d’autre de l’archipel que l’on peut notamment découvrir son histoire. Lors d’un voyage en Nouvelle-Calédonie, c’est également l’occasion d’admirer une faune et une flore qui ne se trouvent nulle part ailleurs.

À la découverte du patrimoine historique dans les musées

Les voyageurs désireux de découvrir la Nouvelle-Calédonie à travers son histoire seront ravis en séjournant sur l’archipel. Sur ce territoire se trouvent en effet plusieurs musées incontournables qui retracent les histoires marquantes qui s’y sont produites.

C’est dans la ville de Nouméa qu’il y a le musée de Nouvelle-Calédonie, le principal musée à propos de la recherche archéologique vis-à-vis de la population autochtone de l’archipel, les Kanaks. On peut ainsi y voir d’anciens artéfacts de la population kanake : poteries, monnaies kanakes, bijoux, sculptures, etc. D’autre part, il y a également le musée de la ville de Nouméa, où l’on peut découvrir de nombreux objets appartenant à l’histoire du chef-lieu de la Nouvelle-Calédonie, depuis 1854 jusqu’à aujourd’hui.

Dans le quartier de Nouville, juste à son entrée se trouve un autre musée consacré à l’histoire maritime de la Nouvelle-Calédonie. Il est notamment possible d’y découvrir comment les premiers peuples océaniens ont navigué à l’époque. Toujours dans ce quartier se trouve aussi le musée du Bagne, où l’on peut visiter les anciennes infrastructures du bagne de Nouville.

En outre, dans la commune de Bourail se trouve également un autre musée consacré à l’histoire du bagne de l’archipel. Il s’agit du musée de Bourail dans lequel on peut par exemple trouver une guillotine qui est encore en parfait état de conservation, mais également toujours fonctionnelle.

kanak dancer

Admirer le savoir-faire culturel et artistique kanak

Pour en savoir un peu plus sur la population kanake en ce qui concerne leur culture, leur art et les produits artisanaux, c’est dans les centres culturels qu’il faut se rendre. Il y a deux principaux centres culturels que l’on peut visiter en Nouvelle-Calédonie.

Le plus important est le centre culturel Tjibaou, dans lequel se trouvent un musée consacré aux Kanaks et leurs cultures, mais également des produits artisanaux. L’autre centre culturel appelé Centre Culturel Goa Ma Bwarhat est situé dans la commune la plus touristique de l’archipel, Hienghène. Actuellement en cours de rénovation, sa réouverture est prévue cette année.

Partir à l’exploration de la Nouvelle-Calédonie et sa remarquable biodiversité

La Nouvelle-Calédonie est une destination que les passionnés de la nature doivent absolument visiter. Cet archipel possède aussi bien sur son territoire terrestre que dans ses eaux (douce et maritime) une incroyable richesse en matière de faune et de flore endémique. En effet, plus de 3300 variétés de plantes ne se trouvent qu’en Nouvelle-Calédonie.

Concernant les animaux, la majeure partie d’entre eux sont endémiques comme les reptiles (95 %), environ 4000 espèces d’insectes, une vingtaine d’oiseaux, 6 espèces de chauves-souris, des crustacés d’eau douce (14 endémiques) et de mer, une dizaine de poissons d’eau douce endémiques et bien plus encore.

Par ailleurs, l’archipel possède un récif corallien qui est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Environ 20 000 espèces de faunes marines et de flores récifales ont été répertoriées, dont 5 % sont endémiques.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *