Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 22 Mar, 2017 dans Voyage Europe | 0 commentaire

Que faire à Istanbul ?

Que faire à Istanbul ?

Songer à un séjour en Turquie, c’est s’imaginer face à une mer d’un bleu profond tandis que quelques volutes s’élèvent avec nonchalance d’un narghilé. Impossible de penser à Istanbul sans se représenter les étals des marchands qui regorgent de souvenirs, de bijoux, d’épices et de toutes sortes de victuailles…

Sitôt arrivés à Istanbul, les touristes sont souvent surpris par le caractère cosmopolite de cette métropole. La culture turque contemporaine se retrouve en point d’orgue dans les nombreux musées d’art. Du Bosphore si cher aux noctambules aux boutiques les plus tendance d’İstiklâl Caddesi, rien ne fait défaut. Un voyage à Istanbul laisse d’impérissables et de merveilleux souvenirs.

Autant dire que l’ancienne Constantinople fourmille à la fois d’activités et de paradoxes. Situé aux abords d’İstiklâl Caddesi, Péra est un quartier bohème truffé de restaurants et de galeries qui est particulièrement apprécié par les Européens. Venus du monde entier, les touristes désireux de s’imprégner de la culture locale abondent.

Basilique Sainte-Sophie

Faisant jadis office de mosquée, tout du moins pendant un temps, de nos jours la basilique Sainte-Sophie est un musée et pas des moindres. En effet, la visite de ce site présente l’avantage de faire la jonction entre deux civilisations : l’Orient et l’Occident. Cet édifice qui fut construit en l’an 325 (sous Constantin) est un chef-d’œuvre architectural que d’aucuns considèrent comme la 8e merveille du monde.

Palais englouti – Citerne basilique

À proximité de la basilique Sainte-Sophie et à deux pas de la mosquée bleue, se dresse une impressionnante citerne Byzantine. D’une surface de 140 m sur 70, celle-ci alimentait autrefois les bains Zeuxippe et le Grand Palais. L’eau ainsi acheminée provenait des aqueducs de Valens et d’Hadrien. Bâties sous le règne de Constantin puis considérablement développée sous Justinien, il faut savoir que 336 colonnes de 8 m chacune (provenant de temples païens) étayent sa voûte. Par ailleurs, ses innombrables visiteurs sont souvent surpris de constater la présence d’une multitude de poissons. Ceux-ci apprécient énormément la méduse en pierre à deux têtes…

Croisière sur le Bosphore

Rien de tel qu’une croisière sur le Bosphore pour se détendre tout en admirant le skyline d’Istanbul, que ce soit depuis le point de vue situé côté Europe et côté Asie. C’est aux abords du pont Galata qu’il est possible d’opter pour tel ou tel croisiériste. Le coût moyen d’une croisière de 2 heures sur le Bosphore est d’environ 8 euros.

Grand bazar d’Istanbul

Le grand bazar d’Istanbul est le plus vaste marché de la planète avec ses 200 000 m² et ses 4 000 boutiques. Un véritable dédale de marchands qui réjouira les touristes en quête de souvenirs. Ce haut lieu du commerce à Istanbul recèle bien des articles qu’il s’agisse de poteries, de bijoux, etc…
Il convient de ne pas perdre de vue que tout se marchande au grand bazar d’Istanbul. Une partie de ce marché a été construite en 1455 sous le règne de Mehmed et ce n’est qu’au XVIe siècle sous « Soliman le Magnifique » que ce marché a été agrandi. Les artisans les plus talentueux y exposent leurs œuvres (mosaïques, peintures…).

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *