Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 5 Jan, 2015 dans Voyage Inde | 0 commentaire

Manuel d’un cyclo-voyageur en Inde

Manuel d’un cyclo-voyageur en Inde

L’Inde fascine comme elle peut effrayer. Le cyclo-voyageur la déconseille souvent, trop étouffante. Pourtant, l’Inde regorge de petites routes agréables. Pour vous guider dans une expérience agréable de l’Inde à vélo, voici quelques conseils.

Le jeu des petites routes (GPS)

La première image de l’Inde, c’est le chaos de ses routes, le trafic incessant, les camions et les klaxons. Pour éviter cela, munissez-vous de cartes détaillés en version papier ou GPS. Tout bon smartphone possède une application GPS avec pré-téléchargement des cartes.

Il faut ensuite jouer au « jeu des petites routes ». Repérer sur la carte les routes qui contournent les grands axes. Sans grand détour, l’Inde regorge de routes parallèles au cœur des villages et de la jungle indienne. La majorité de ces routes est asphaltée dans le sud de l’Inde. Au nord, c’est plus difficile, de gros nid de poules, mais à vélo, on arrive à bien zig-zaguer.

Où se loger, « Guest is god »

Il y a du monde partout. Même en rase campagne, toujours quelqu’un qui cultive ou se promène. Pour camper, la première règle est d’attendre la tombée de la nuti pour choisir son coin. Les campagnes n’ayant que peu d’accès à l’électricité, dans la nuit noire, on vous laissera tranquille pour camper.

La seconde approche vous mènera peut-être à ne pas déplier votre tente. Choisissez un coin agréable pour faire une sieste en fin de journée. Au bout d’un moment, quelqu’un viendra à votre rencontre, surtout lorsque la fin du jour approche. Et, surprise, dans la plupart des cas, ce n’est pas pour vous chasser mais pour vous inviter dans leur village pour la nuit. Vous gouterez alors à l’expérience du « Guest is god » pour des soirées inoubliables !

Dans le bus et par le train

Les bus indiens acceptent quasiment tous, monnayant quelques roupies, de prendre vos vélo et votre chargement. Les bus locaux mettront vos vélos sur le toit et les bus longue distance dans la soute à bagage.

Les trains eux sont pris d’assaut en Inde et il faut s’y prendre 2-3 semaines à l’avance pour réserver une place. Il n’y a pas besoin de réserver un ticket spécial pour votre vélo. Rendez vous quelques heures avant le départ au « Luggage office » de votre gare de départ. On y prendra en charge votre vélo qui sera mis dans le wagon baguage. A l’arrivée, se présenter vous-même directement à la sortie du wagon baggage pour récupérer votre vélo.

Autres infos utiles

Voyager en étant une femme ou avec une femme est un avantage plus qu’un danger en Inde.

Privilégier des roues 26 » et l’apport d’outils spéciaux pour les vitesses (peu de vélo à vitesse en Inde).

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *