Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 3 Août, 2017 dans Voyage Chine | 0 commentaire

2 sites insolites à découvrir en Chine

2 sites insolites à découvrir en Chine

La Chine est un pays qui impressionne ses visiteurs à différents égards. Rien qu’en considérant ses vestiges culturels, il est difficile de ne pas s’émerveiller et se laisser surprendre devant de tels richesses et chefs-d’oeuvres. Considérez, par exemple, les deux sites suivant qui sont pour le moins singuliers.

1 — Admirer l’impressionnant bouddha géant de Leshan

Le Grand Bouddha de Leshan fait sans aucun doute partie des anciennes statues de Bouddha les plus impressionnantes de Chine. Achevée en 803 après 90 ans de construction, cette immense statue de 71 mètres de haut est la plus grande statue de Bouddha au monde. Taillée dans la roche sur le flanc du mont Lingyun, elle se trouve sur le confluent de trois rivières. D’ailleurs, d’après la légende elle a été créée dans le but de veiller sur le cours de la rivière, afin de protéger les pêcheurs qui se trouvaient menacés par le tumulte impétueux de ces eaux.

Si vous arrivez aux pieds de ce bouddha, il vous sera impossible d’avoir dans votre champ de vision l’ensemble de l’immense sculpture. Ainsi, pour avoir une vue d’ensemble, la meilleure solution est de prendre un bateau qui traverse la rivière ; de faire une petite halte de quelques minutes lorsque vous passez devant le site afin d’admirer l’ensemble depuis le navire. Par ailleurs, un autre moyen de s’approcher au plus près du géant est de suivre un chemin à travers la montagne. Ce sentier vous mènera au niveau de la tête de la statue. Puis, vous vous engagerez dans un escalier en zigzag qui vous mènera aux pieds de la grande statue.

2 — S’émerveiller devant le monastère suspendu de Xuankong

Faisant partie des sites les plus insolites de Chine, le monastère suspendu de Xuankong est un monastère datant du VIIe siècle. Il est dressé sur le flanc vertical du canyon Jinlong, face au mont Hengshan ; ce dernier figurant parmi les cinq montagnes sacrées de Chine. L’édifice se repose sur des piliers en bois rouges que l’on a enfoncés horizontalement dans la roche. Ce chef-d’oeuvre dont le bois est le principal matériau utilisé a pu résister aux différents aléas du temps pendant plus de 1400 ans.

Pour expliquer cette étonnante conservation, sont souvent évoqués la position du monastère qui se trouve à l’abri des eaux de la rivière, des tempêtes, mais aussi des chaleurs extrêmes (grâce aux montagnes se trouvant dans les alentours). Ainsi que le fait que le monastère a été construit selon les principes fondamentaux du Taoïsme.

Une quarantaine de bâtiments creusés dans la roche compose ce temple. Ces derniers sont reliés entre eux par des passerelles, des couloirs, ainsi que des escaliers suspendus au-dessus du vide. Autre caractéristique rendant les lieux encore plus singuliers, ce monastère mêle à la fois des éléments bouddhistes, taoïstes et confucéens. Vous y trouverez donc différentes statues de Bouddha, Laozi ainsi que Confucius.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *