Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 30 Juin, 2015 dans Voyage Bali | 0 commentaire

Yogyakarta, la région spéciale de l’île de Java

Yogyakarta, la région spéciale de l’île de Java

Quand on pense à l’Indonésie, l’île de Bali est la première chose qu’on se souvient : les jolies plages, le surf, les vies sauvages, mais aussi les temples hindous ainsi que la magie et les rituels. Sûrement cette incroyable île en vaut la peine d’être visité, mais il faut savoir que l’Indonésie se compose d’un archipel de près 17,500 îles (la plupart inhabités), et donc on ne doit pas se limiter aux plus célèbres.

L’expérience en tant que voyageurs nous dit que ce n’est pas toujours nécessaire d’aller loin pour découvrir des endroits de rêve, alors si votre premier arrêt est l’île de Java vous ne pouvez pas manquer une visite à Yogyakarta.

La région spéciale de Yogyakarta (notamment aussi connu sous le nom de Jogjakarta ou Jogja) est la seule province de l’Indonésie à avoir encore la gouvernance d’un sultan (Ngayogyakarta Hadiningrat). Bien qu’aujourd’hui ses pouvoirs soient très faibles politiquement, il ne manque pas de considération par le President indonésien, qui s’est souvent échappé de la capitale industrielle très animée, Jakarta, pour une visite dans la ville la plus culturelle et artistique de Java.

Tourisme : pourquoi les Occidentales l’aiment ?

Même si la capitale de Jakarta n’est pas très connue, où il n’est pas si fréquent de tomber sur des étrangers occidentaux comme à Jogjakarta, il y a une petite ville très agréable à visiter avec des paysages verdoyants, des montagnes et des immenses plages de sable blanc qui se situent à 2 heures de route au maximum. Une gare bien reliée avec les principales villes se trouve à 5 minutes du centre ou à 20 min de l’aéroport (qui compte deux vols pour Bali par jour) ; mais surtout Jalan, une longue route principale pour se promener durant des heures. Malioboro, situé dans le milieu des marchés, hôtel, centre commercial, restaurant et boite de nuit, où il est possible de connaitre la vraie essence traditionnelle de cette région.

Art : inspiration et esthétique

Il faut dire que c’est l’art dans toutes ses formes qui rendent cette région si spéciale : Kota Gede, célèbre pour être le plus grand centre de travail d’Argent (silver), il est possible de voir dans les écoles spécialisées les différents produits d’argent qui ne se limite pas aux bijoux, mais aussi les décorations murales, vaisselles et beaucoup d’autres produits de conception différente pour chaque type et avec plusieurs similitudes de style.

La mode aussi n’est pas secondaire à Jogja, le lieu où le Batik a été importé depuis l’Inde et l’Égypte est devenu, à partir du 19e siècle, le patrimoine principal de la culture lifestyle Javanese. Sur les rues de Malioboro, il est possible d’acheter dans les marchés plusieurs versions du Batik et voir comment ils sont fabriqués.

Plages : dans la limite de l’Océan Indien

L’Indonésie est un pays où les histoires de fantômes vous accompagnent durant votre route et qui rend chaque chose magique et pleine de mystère que vous y croyiez ou pas.

À 30km au sud de Yogya, par exemple, vous trouverez une histoire sympa sur une Reine qui déteste la couleur verte qui s’appelait “The Queen of the South”. Si vous décidez de faire un petit tour sur la plage Parangtritis, où une grande étendue de sable de trouve entre la mer et les montagnes, ne vous habillez pas en verte sinon la reine vous fera noyer dans la mer.

Quelque kilomètres plus au Sud-Est, après avoir parcouru les “mille montagnes” (Pegunungan Seribu), vous allez tomber sur Pantai Baron, une baie magnifique et riche en inspiration, surtout pendant la couche du soleil. En raison des grandes vagues, il est recommandé de ne pas nager dans la mer ouverte, mais il vous est possible d’admirer l’Océan Indien sur une colline qui surplombe sur la baie.

Temples : à la découverte des anciennes religions

Il fut un temps où la religion officielle de l’Indonésie était l’Hindouisme, et c’est dans la récupération historique de cette civilité qui se place la magnificence des deux temples les plus célèbres à Yogyakarta: d’un côté le temple bouddhiste Borobudur, un des monuments le plus visités de l’Indonésie. Dédié à Buddha, ce bâtiment s’est montré comme une pyramide développée en largeur avec des escaliers jusqu’au sommet dépeignant la vie de Bouddha dans plus de 500 statues.

De l’autre côté, on trouve Prambanan qui se compose de plusieurs temples hindous, les plus célèbres sont le temple dédié à Shiva, Bhrama et Vishnu. Les deux ont été déclarés patrimoine mondial de l’UNESCO.

Article rédigé par Mazzotta Sara

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *