Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 3 Mai, 2017 dans Voyage Blog | 2 commentaires

Un week end à Lisbonne

Un week end à Lisbonne

Je me suis rendue dans la capitale portugaise sans idée préconçue ni a priori. Je ne m’attendais à rien. Et je reconnais avoir été impressionnée par la beauté de la ville et par la douceur de vivre régnant dans cette  jolie capitale européenne.
Oui la ville est belle, ses places, ses rues, son château St Georges,  pittoresques.
Un week end de 3 ou 4 jours me parait nécessaire pour voir Lisbonne, car les alentours immédiats de la ville valent aussi largement le détour!

Que faire dans la capitale portugaise?

Quelques idées…
Grimper dans le mythique tram n°28 (pour moi « spécialiste » du tramway c’était un incontournable!!), et remonter le temps en même temps que les ruelles en pente, après des heures de marches, cela fait un break appréciable pour vos pieds meurtris de surcroit.

Manger un poisson (le plat local est la morue, la Bacalhau. Un des meilleurs restos pour la goûter est selon moi A Licorista) une bonne viande grillés dans une « tasca », au fin fond de l’Alfama, en attendant l’heure du fado.
Alfama vient du mot arabe alhama, qui indique les anciennes fontaines situées sur la colline. C’est en effet un quartier situé en hauteur, sur les pentes de la colline du Castelo São Jorge (Château St Georges). Le cœur populaire de Lisbonne bat dans l’Alfama dit-on, ce pittoresque dédale de ruelles, alternant passages voûtés et petits patios. Ses maisons à encorbellement témoignent de la variété des populations qui l’ont habité. Le Bairro do Castelo São Jorge entoure le château, situé au sommet de la colline de l’Affama.

Le Bairro Alto est un vieux quartier populaire, très vivant la nuit, plein de petits restos, de boîtes à fado (les chants traditionnels portugais), de bars typiques ou branchés. Comme tous les quartiers hauts qui se respectent, le Bairro Alto possède son point de vue, ou miradouro, permettant de rêver à perte de vue et de voir la ville sous un angle différent…

Le mosteiro dos Jerónimos est aussi un incontournable, un monument magnifique, grandiose, à ne pas manquer, miraculeusement épargné par le tremblement de terre qu’a connu Lisbonne au 18 ème siècle. Sa construction, décidée par le roi Manuel Ier en 1496, a été d’ailleurs magnifiée par le retour des Indes de Vasco de Gama et les prodigieuses richesses qu’il en a rapportées.

« Survoler » par beau temps le Parc des Nations à bord d’une des télécabines du télésiège, étonnant.
Le Parc des Nations, un quartier moderne à l’architecture contemporaine,  est né du projet de réhabilitation urbaine qui a changé le visage de cette zone d’entrepôts à l’abandon et d’usines désaffectées. C’est un espace vaste et aéré. Il y a des espaces verts, des promenades piétonnes, des œuvres d’art disséminées partout… mais surtout l’Océanorium, un navire-aquarium posé sur l’eau. Magnifique. J’y ai admiré un des plus gros poisson lune que j’ai jamais vu!!

Faire une balade à vélo près du Tage.
En commençant par la praça do Comércio qui est souvent considérée comme l’une des plus belles d’Europe. De beaux immeubles avec des galeries à arcades l’entourent, lui donnant une harmonie remarquable. Son arc de triomphe et son ponton imposant sur le Tage ne laissent pas indifférent. La praça do Comercio, entièrement piétonne, accueille à l’heure actuelle les principaux ministères.

Ouvert au public juste avant l’exposition de 1998, vous admirerez aussi le ponte Vasco da Gama a été conçu pour résister à un tremblement de terre beaucoup plus fort que celui de 1755. C’est l’un des viaducs les plus longs dans son genre. Il est construit en plusieurs parties qui peuvent osciller énormément, sans toutefois transmettre le mouvement aux autres… le Ponte Vasco da Gama est petit miracle de la technique…

Il y a encore un des symboles de Lisbonne, la Torre de Belém. Pendant des siècles, la Torre de Belém servit de tour de contrôle pour les navires naviguant à l’embouchure du Tage. Erigée elle aussi en 1515 par le roi Manuel, elle incarne l’épopée maritime portugaise. La tour est encore debout par miracle : le tremblement de terre de 1755 la déplaça sans la détruire ! Pour notre plus grand bonheur!
S’offrir deux pastéis de Nata encore tièdes et saupoudrées de cannelle à la célèbre pâtisserie de Belém. C’est un must. De même que consommer du Porto ou des sardines….

Les alentours de la capitale portugaise sont aussi à voir et à visiter :

Si vous le pouvez, pousser jusqu’à Estoril, Cascais ou Sintra. Personnellement j’ai fait les deux derniers.

Visiter Sintra c’est comme entrer dans un royaume romantique de contes de fées, où des palais majestueux et fascinants émergent au milieu de collines et de forêts luxuriantes.

Le Palais de Pena en particulier est si unique, qu’il a été considéré en 2007 comme l’une des Sept Merveilles du Portugal. Il est le premier palais d’Europe à avoir le style architectural du romantisme.

Le Palais National de Sintra dont la construction a commencé au XVe siècle avec une architecture médiévale, gothique et romantique était le fief de la famille royale jusqu’en 1910, date de la fin de la monarchie au Portugal. Il fait partie des monuments les plus visités du Portugal.

Le Parc et Palais de Monserrate enfin. Caractérisé pour être l’une des plus belles créations quand il s’agit d’architecture et d’aménagement paysager liée au romantisme, le Parc et le Palais de Monserrate sont situés dans la vallée de Sintra. Le Palais va vous émerveiller par sa beauté. O, se croirait dans un Conte tel que Peau d’Ane ou Cendrillon… Il est décoré avec des influences gothiques, mauresques et indiennes. Il a aussi un des jardins botaniques les plus précieux et riches du Portugal.

Au sud de Sintra et à l’ouest de Lisbonne, Cascais est une ville de près de 33 000 habitants. Elle se concentre autour d’une jolie plage de sable clair et d’un petit port de pêche. Je m’y suis baignée au printemps et l’eau était glacée mais d’une transparence éblouissante.

Favorisée par la douceur d’un climat où se combinent la salubrité de l’air marin et la fraîcheur des vents provenant du massif de Sintra, par une belle plage de sable ourlant une baie harmonieuse de la Côte du Soleil, Cascais est à la fois un port de pêche traditionnel et une station balnéaire animée.

Même si la ville ne cesse de se construire, elle possède un quartier piéton agréable, où il fait bon déambuler à l’heure du déjeuner ou après la plage, dans les rues bordées de maisons blanches, entre les bars, les restaurants et les boutiques. Un fort du XVIIe siècle est toujours occupé par les militaires.

Les plus:

la ville est bien desservie par les transports en communs, elle est belle, vivante, animée et il y a beaucoup de choses à visiter. Vous êtes assurés de rentabiliser votre déplacement et aurez la sensation du dépaysement. On y mange bien. C’est une destination peu onéreuse. Beaucoup de retraités partent du reste s’y établir.

Les moins:

Il faut 3 au 4 jours minimum à mon avis tant il y a de choses à visiter (si cela peut être considéré comme un moins), En fonction des saisons vous ne pourrez pas vous baigner. L’eau est froide, c’est l’Atlantique!J’y suis allée un mois de Juin et j’ai eu froid, c’est dire!! Le climat peut s’avérer incertain. Très peu de moins en fait!

Dans la série des week-ends proposée par dansnosbulles.com voici Lisbonne!

Rédigé par Anne Ramos de dansnobulles.com

2 Commentaires

    • Avec plaisir 😉

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *