Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 25 Mai, 2018 dans Voyage Voyager | 0 commentaire

Année sabbatique : et le financement, on en parle ?

Année sabbatique : et le financement, on en parle ?

Faire un voyage de plusieurs mois ou prendre un congé sabbatique vous tente, mais avec quel argent ? Nous n’avons pas une réponse unique, mais nous avons un avis sur les différentes options qui se présentent à vous.

Laissez-vous guider et vous verrez que financer votre congé sabbatique est peut-être plus facile que vous ne le pensez !

La mauvaise solution : emprunter pour un congé sabbatique

C’est la solution que nous préférons le moins. Certes, on peut partir spontanément, et on a une belle part d’insouciance pendant le congé mais au retour… c’est la catastrophe. Eh oui, un crédit vous engage et il faut le rembourser !

Le retour de vacances est en général difficile, ne le rendez pas plus pénible encore en devant vous serrer la ceinture, limiter les sorties et manger des pâtes…

Bref, prendre un crédit pour financer une année sabbatique est une fuite en avant que nous déconseillons absolument.

La bonne solution : constituer une épargne de provision pour son congé

L’épargne de provision, c’est celle qui est destiné à un projet particulier, en l’occurrence le congé sabbatique ou le long voyage.

Eh oui, un projet se prépare, y compris sur le plan financier !

Le principe est simple : il faut d’abord fixer un montant-cible, puis épargner mois après mois sur un livret dédié jusqu’à ce que le montant soit atteint.

Difficile ? Oui, il faut prendre le temps… mais les bonnes choses se méritent. Lorsque l’on anticipe, on savoure davantage son plaisir par la suite. Curieusement, une étude a même démontré que planifier un voyage contribuait davantage au bonheur que le voyage lui-même !

Alors, si la phase d’épargne est longue, profitez-en !

Mais… épargner pour un congé sabbatique prendra des années ?

Des années, peut-être. Mais sûrement moins de temps que vous l’imaginez.

Nous considérons que vous pouvez prendre 10 mois de vacances tous les 2 ans.

Surprenant non ?

Comment ? Le réseau de coachs financiers Plénit-Finances l’explique, calculateur à l’appui, dans l’article : Prendre 10 mois de vacances tous les 2 ans.

En réalité, pas besoin d’être richissime. Tout dépend de votre taux d’épargne, c’est à dire de la proportion de vos revenus que vous mettez de côté. Le montant absolu (en euros) que vous mettez de côté n’entre pas dans l’équation !

Il y a toutefois une hypothèse forte. Le calcul considère que pendant votre congé, vous cherchez à répliquer votre train de vie habituel. Puisque vous fréquentez les blogs de voyage, vous savez que dépenserez peut-être plus… ou peut-être moins !

Tout dépend de vos plans, mais répliquer votre train de vie courant nous a semblé un juste milieu.

Et dans ces conditions, vous pouvez en effet partir 10 mois tous les 2 ans.

Incrédule ? Allez refaire le calcul !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *