Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 29 Jan, 2016 dans Voyage Corée | 0 commentaire

Les autres merveilles de la Corée du Sud

Les autres merveilles de la Corée du Sud

Vous aimez la Corée du Sud ? Riche de sanctuaires archéologiques et d’endroits paradisiaques, c’est l’endroit rêver pour passer des séjours de rêve et des vacances de détente, le meilleur endroit pour se ressourcer en plein cœur de la Nature. L’île de Jeju-Do, les sites de Dolmens, la grotte de Seokguram et le Musée national folklorique de la Corée comptent parmi les somptueuses merveilles du pays à découvrir.

L’île de Jeju-Do

L’île de Jeju-Do se trouve plus au sud de la Corée, à 130 km de la péninsule. Offrant de beaux et uniques paysages, ce bel endroit constitue l’une des 7 merveilles naturelles du monde. De plus, elle est la seule destination mondiale à avoir décroché de l’UNESCO le titre de « la triple couronne ». Elle est élue « réserve de la biosphère de la planète » en 2002, « héritage naturel mondial » en 2007 et « site d’intérêt botanique de 1er ordre » en 2010.

L’île de Jeju-Do est parfaitement décorée. Offrant un cadre exceptionnel d’un ensemble de cônes, de vallées, de grottes, et de falaises, l’île s’ouvre à diverses activités telles que la randonnée, le golf, la plongée, etc. La richesse de l’île fait parler d’elle-même. C’est la plus grande mais aussi la plus belle île de la Corée du Sud. Il y a la plus haute montagne coréenne, le Halla-san, culminant à 1950 mètres au dessus de la mer.

Les sites de Dolmens

Pour ce qui ne le sait pas, les dolmens sont des manifestations d’une culture « mégalithique, datant du 2e et du 1er millénaires avant J.-C. La Corée du Sud compte à elle seule près de 30.0000 dolmens. C’est la plus grande concentration de dolmens au monde. Parmi eux, les plus remarquables se trouvent à Gochang, à Hwasun et à Ganghwa. Le site de Goshang est le plus grand et le plus varié. Tandis que ceux de Hwasun sont les plus conservés. Les dolmens au pied du mont Goryeosan à Ganghwa sont quant à eux les plus hauts au monde. Ces dolmens sont utilisés comme des pierres tombales et lors des rites du 1er millénaire BCE de l’époque. Ces derniers sont réservés. Ces sites ont rejoint la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO depuis 2000. Les archéologues ont trouvé des débris de poterie et de la joaillerie ainsi que plusieurs milliers d’objets faits de bronze.

La grotte de Seokguram

Sillonnant les côtes de la ville de Gyeongju, la grotte de Seokguram compte parmi les sites incontournables de la ville de Gyeongju.

Cette grotte a déjà été classée depuis 1995 au rang des patrimoines de l’Humanité de l’UNESCO. Elle borde la mer du Japon, et se niche à plus de 750 mètres d’altitude sur le mont Tohan. Notons toutefois que cette grotte est artificielle. Elle a en son centre une impressionnante statue de Bouddah et une quarantaine de figures de divinités. On  ne peux plus entrée dans la grotte actuellement, ceci en raison du très grand nombre de visiteurs du site, l’observation se fait maintenant derrière une vitre. La grotte de Seokguram demeure jusqu’à nos jours un passage obligé pour vos itinéraires en Corée du Sud.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *