Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 22 Oct, 2015 dans Voyage Afrique | 0 commentaire

Voyage dans le désert  du Sinaï

Voyage dans le désert du Sinaï

Voyage dans le Sinaï

Au rythme des chameaux, vous partez pour un voyage dans le désert au sud de la péninsule du Sinaï accompagné d’un accompagnateur local francophone et de bédouins. Monts aux formes ciselées, canyons de grès multicolores, falaises, wadis et oasis, dunes… seront des paysages qui jalonneront l’itinéraire de cette méharée.

Le désert du Sinaï nous raconte la genèse de la terre et de notre civilisation. Cette terre entre Asie et Afrique est marquée par une géologie époustouflante. Véritable arc-en-ciel de rocs et de sables, elle semble vouloir nous expliquer comment le monde s’est créé avant que l’esprit n’y souffle. Au Sinaï, la montagne ancrée dans les sables se pare de mille couleurs tandis qu’à ses pieds les oueds géants tracent des labyrinthes où les Bédouins vivent et entretiennent une tradition millénaire. Ici et là subsistent des traces de civilisations englouties par la matière et le temps.

Au loin le monastère de sainte Catherine se dresse, isolé du monde, pour que les hommes y affirment la force de la foi. Les pistes chamelières, tracées au fil des siècles par les caravanes, sont jalonnées d’énigmatiques gravures. Les chameaux de montagne avancent avec lenteur, dans un cadre toujours renouvelé, et forment dans le jour déclinant une frise délicate et émouvante. On se plait alors à penser que notre itinéraire suit celui de Moïse.

Découverte de la Namibie

Pour cela, quoi de mieux qu’un voyage dans le désert ? Même en son cœur le plus aride, les déserts de Namibie ont su se ménager des interstices de vie : une flore unique et une faune variée se sont adaptées à cet environnement des plus rudes, adouci par l’humidité d’une rosée matinale régulière. La diversité de la faune sauvage du parc national d’Etosha et la richesse du désert du Namib, le plus vieux désert au monde, font de la Namibie un pays exceptionnel pour l’observation d’animaux et de paysages. Ses dunes laissent rêver et le Dead Vlei où le temps semble s’être arrêté est d’une beauté bouleversante avec les paysages extraordinaires de Sossusvlei.

S’étendant sur 825 000 km² (plus de 1,5 fois la France), les principales zones désertiques du pays occupent 75 % du territoire qui peut être divisé en 3 parties. À l’Est se trouve le Kalahari qui compte plus de 900 000 km² englobant des terres d’Afrique du Sud. La zone centrale du pays est constituée de massifs s’élevant en moyenne à 1 000 m d’altitude. Cette région abrite également le point culminant du pays : Le Mont Brandberg (2 580 m d’altitude) ainsi que la capitale : Windhoek. L’ouest de la Nambie est occupé par le désert du Namib qui longe sur 2 000 km les côtes de l’océan Atlantique.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *