Pages Menu
Rss

Le tour du monde en 365 jours !

Categories Menu

Publié par le 1 Juin, 2015 dans Voyage Australie | 0 commentaire

Nos expressions australiennes préférées

Nos expressions australiennes préférées

Si vous comptez voyager ou réaliser un stage en Australie, voilà une petite liste présentant des expressions typiquement aussie que vous risquez fort d’entendre une fois sur le continent rouge !

« Full as a centipede’s sock drawer »

Lit. Plein comme le tiroir à chaussettes d’un mille-pattes.

Cette expression s’utilise après un repas copieux pour signifier qu’on ne peut plus rien avaler !

« I need that like a third armpit »

Lit. Il en a besoin comme d’un troisième dessous de bras.

Une façon détournée de dire que l’on n’a pas besoin de quelque chose.

« Like a mad woman’s breakfast »

Lit. Comme le petit déjeuner d’une folle.

S’utilise pour décrire un endroit en désordre.

« Macca’s »

Lit. McDonald’s.

C’est en effet sous ce nom que vous retrouverez la célèbre chaîne de restauration rapide aux pays des kangourous.

« Mad as a meat-axe »

Lit. Fou comme un hachoir à viande.

Les australiens utilisent cette expression pour décrire quelque chose ou quelqu’un de fou.

« Popular as a rattle snake in a lucky dip »

Lit. Populaire comme un serpent dans une pochette surprise.

Se dit d’une personne qui n’est pas très apprécié par son entourage.

« Woop woop »

Lit. Trou perdu.

Lorsque vous entendez un australien vous dire qu’un tel habite à « Woop woop », ne croyez pas qu’il s’agit d’une ville précise. Cette expression désigne en réalité un lieu isolé de tout.

« Neck oil »

Lit. Huile de nuque.

Ne soyez pas choqué(e) si dans un bar quelqu’un vous offre une pinte d’huile de nuque, il s’agit d’un surnom pour la bière en Australie.

« Go Troppo »

Lit. Devenir fou.

Cette expression désigne le fait de devenir fou, son origine aurait à voir avec les personnes qui souffraient d’insolations dues au climat tropical, d’où le mot « Troppo ».

« Arvo »

Lit. L’après-midi.

Diminutif de « Afternoon » en Australie. Il n’est pas rare que les australiens coupent des syllabes aux mots qu’ils trouvent trop long, remplaçant ces dernières par un simple « o » à la fin.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *