Pages Menu
Categories Menu

Publié par le 14 Mai, 2020 dans Voyage Moyen-Orient | 0 commentaire

Histoire et lieux saints en Israel

Histoire et lieux saints en Israel

Décider de venir en Israël, c’est avoir conscience de la dimension trois fois religieuse du pays, de sa complexité, de sa diversité et c’est ce qui en fait toute sa beauté !

En effet, Israël est à la fois la terre promise du peuple juif depuis plus de 3000 ans et dont le Temple se dressait au cœur de Jérusalem, le lieu des tribulations de Jésus-Christ jusqu’à sa résurrection et ascension faisant d’Israël un lieu de pèlerinage presque inévitable, et enfin la terre qui a reçut sur son sol le prophète Mahomet où il connaitra lui aussi l’ascension après le voyage nocturne.

Fort de 20 ans d’expériences dans le tourisme, l’agence Voyage en Israël est un « Trip Designer » de circuits en Israël. Tout est fait sur mesure en fonction des demandes de nos clients que ce soit des entreprises, familles, pèlerins, écoles ou universités.

Voici les principaux lieux saints que nos groupes visitent lors de leur passage en terre Sainte.

Un peu d’histoire et visites des lieux saints de Jérusalem pour les 3 religions monothéistes

Comment commencer votre séjour sans vous rendre tout d’abord à Jérusalem, ville trois fois sainte ! Vous vous rendrez compte qu’il est très aisé de voyager dans le temps dès les premiers pas que vous ferez aux portes de la vieille ville de Jérusalem.

La ville de Jérusalem existe déjà depuis l’époque où la terre d’Israël se nommait encore terre de Canaan, juste avant que le peuple juif (après sa sortie d’Egypte) ne la conquière.

La toute première personnalité qui fera de Jérusalem la ville sainte juive par excellence est le Roi David, l’un des premiers rois du peuple juif avant le schisme des 12 tribus en deux royaumes (le royaume de Judée et le royaume d’Israël).

Là-bas, son fils le Roi Salomon y construira sur les hauteurs du Mont Moriah (appelé aujourd’hui Mont du Temple ou esplanade des mosquées) le Beit Hamikdash, le Temple du Dieu d’Israël. Celui-ci sera détruit par deux fois (d’abord par les babyloniens puis par l’empereur romain Titus) pour disparaitre presque définitivement et ne laisser aux descendants juifs actuels, que le mur de fortification de la structure du Temple: le Kotel ou Mur des lamentations (le mur occidental).

Nombre de générations plus tard la ville de Jérusalem, qui a abrité le roi David et le Temple du peuple juif, va prendre encore une autre dimension religieuse avec la mort et résurrection (Saint-Sépulcre) de Jésus-Christ, descendant du roi David (d’après la théologie chrétienne). En effet, Jésus qui vécut à l’époque du second Temple de Jérusalem, eu de nombreux moments forts dans la capitale de la Judée. Il se battra contre le Satan sur l’esplanade du Temple, réalisera des miracles, aura la prophétie de la destruction de Jérusalem et du Temple (Mont des Oliviers), y fera son dernier repas au Cénacle, sera jugé et condamné par Ponce Pilate à la flagellation et à la crucifixion (via dolorosa). Ainsi, pèlerins chrétiens du monde entier se rendent à Jérusalem pour « revivre » la souffrance de Jésus et marcher sur ses pas.

Des siècles après l’apparition du christianisme et quelques millénaires après le judaïsme, le prophète Mahomet révélera au monde le Coran et avec lui naitra le début de l’Islam. Lors de ses pérégrinations, Mahomet se rendra notamment à la Mecque et à Médina mais passera également par Jérusalem.

Là, d’après la croyance musulmane, il aurait fait le voyage depuis la Mecque jusqu’à Jérusalem sur le dos de Bouraq(sorte d’animal surnaturel) et monterais au Ciel accompagné de l’ange Gabriel et accueillit par Adam, Jésus, Jean-Baptiste, Joseph fils de Jacob, Hénoch, Aaron, Moise et enfin Abraham. Une fois au plus dans les sphères célestes, Mahomet parle avec dieu du nombre de prière qui doit être fixé. Cet épisode de la vie de Mahomet, fait de Jérusalem le troisième lieu saint pour les musulmans après la Mecque et Médina. Cet évènement se serait passé sur le Mont du Temple, au même endroit où siégeait le Temple du peuple juif. A cet endroit, fut construit par la suite le célèbre dôme doré : le dôme du Rocher.

Marcher sur les pas de jésus à Bethléem et en Galilée

Bien que Jérusalem soit la ville par excellence des trois religions, il existe pour les juifs et les chrétiens d’autres lieux saints importants.

Pour les juifs, il y a en plus de Jérusalem trois autres villes saintes, à savoir Tibériade, Hébron et Safed. Toutes ont une importance et une place spéciale dans l’histoire du peuple juif jusqu’à ce jour.

Pour le monde chrétien, chaque lieu où Jésus a séjourné est un lieu de pèlerinage, de prière et de commémoration. Par exemple, venir en Israël sans se rendre à Bethléem est impensable ! En effet, c’est à Bethléem que Jésus aurait vu le jour: la mère de l’Empereur Constantin (Héléna), parcouru le pays de long en large avec les écrits saints afin de retrouver les lieux de chacun des évènements importants de la vie de Jésus. C’est notamment grâce à elle que l’église de la nativité de Bethléem vu le jour à cet endroit précis.

Mais marcher sur les traces de Jésus nécessite de couvrir un bien plus large périmètre !

Vous vous retrouverez ainsi à déambuler dans le désert pour rejoindre les terres de Jéricho ou le Mont de la Tentation, passerez à l’endroit où Jésus rencontra le Bon Samaritain, irez à Qasr El-Yahud où il fut baptisé par son cousin Jean-Baptiste dans les eaux du Jourdain ou encore voyagerez bien plus au Nord du pays, en Galilée.

Là-bas, vous découvrirez avec stupéfaction la beauté de l’architecture de la basilique de l’Annonciation où la Vierge Marie reçu le message par l’ange Gabriel de sa grossesse miraculeuse, vous vous tiendrez au bord d’une falaise au Mont du précipice où Jésus fut pourchassé pour avoir voulu expliquer que lui est le Messie ou encore irez-vous rendre compte par vous-même de la façon dont Jésus a vécu dans le village de Capharnaüm où il séjourna chez son élève adoré Pierre et où il réalisa des miracles.

Ce sont encore de nombreux sites tels que le Mont des Béatitudes, Kfar Kana, le Mont Tabor, Tagba ou Kursi que vous devrez également visiter, car sans cela votre voyage ne pourra être véritablement complet !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *